Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

20 septembre 2022

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Les Prédateurs retrouvent leur identité malgré la défaite

Premier match à domicile

Prédateurs

©(Photo gracieuseté- Suzy Aubin)

Frédéryck Janvier s'est entretenu avec le Journal après la partie.

Un défi de taille attendait les Prédateurs de Joliette pour leur tout premier match de la saison régulière à domicile le 17 septembre dernier. En effet, pour cette première rencontre avec leurs partisans, les Joliettains affrontaient l’équipe championne des dernières séries éliminatoires, le Collège Français de Longueuil. Même si les locaux ont livré une chaude lutte, ils se sont inclinés par la marque de 6 à 4 face à Longueuil. 

« Ce qu’il faut retenir, c’est que malgré la défaite, il ressort beaucoup plus de positif que de négatif. À partir de la deuxième période, nous sommes sortis forts, nous avons travaillé et plus le temps avançait, plus nous gagnions nos bagarres et nous avions d’occasions de marquer. Les joueurs ont commencé à y croire et n’ont jamais arrêté jusqu’à la toute fin », a commenté l’entraîneur-chef des Prédateurs, Samuel Fortier.  

Il a ajouté que c’était le premier match de la saison durant lequel les joueurs jouaient selon l’identité des Prédateurs de Joliette. « Ils ont vraiment commencé à croire que si nous jouons de la bonne façon, nous sommes capables de compétitionner contre n’importe quelle équipe au Québec et au Canada. » 

Soulignons que lors de leurs deux premières parties de la saison, qui se déroulaient sur la route, les Prédateurs ont subi deux revers. « Nous n’avons pas eu un calendrier facile, nous avons affronté des équipes fortes et comme nous avons beaucoup de recrues, il y a eu beaucoup d’adaptation. Disons qu’on apprend à vitesse grand V et que les résultats ne sont peut-être pas là, mais l’équipe progresse de façon significative. » 

L’entraîneur était donc satisfait de la performance de tous les joueurs lors de ce premier match à domicile. Il a également mentionné le bon travail effectué par ses quatre défenseurs de la soirée et par son capitaine, Jérémy Bérubé.  

«Il a joué vraiment un bon match et a été présent autant sur la glace que dans la chambre. Il a vraiment élevé son jeu d’un cran et ça a fait en sorte que les autres joueurs ont eu envie de le suivre. Je suis bien content et bien fier de mon capitaine! » 

Prédateurs

©(Photo gracieuseté- Suzy Aubin)

Les Prédateurs ont renoué avec leurs partisans au Centre récréatif Marcel-Bonin le 17 septembre.

Une bonne soirée pour Janvier 

Les Prédateurs ont connu un départ un peu lent pour ce match d’ouverture au Centre récréatif Marcel-Bonin. « Au début, j’ai senti qu’on les regardait patiner et que nous étions impressionnés, que nous étions des spectateurs », a commenté l’entraîneur. Son équipe a manqué quelques belles opportunités de marquer et c’est environ après sept minutes de jeu que le Collège Français a inscrit un premier but en avantage numérique.  

Olivier Archambault, de Joliette, a réussi à répliquer quelques secondes plus tard. Longueuil a toutefois accentué son avance en marquant deux autres filets avant la fin de la première période. Le pointage était de 3 à 1.  

« On a jasé tout le monde ensemble entre les périodes et on a décidé de se ressaisir et d’embarquer sur la glace avec notre identité. Nous sommes une équipe qui travaille, qui gagne ses batailles et qui est première sur la rondelle et nous étions déterminés à le montrer », a mentionné l’assistant capitaine Frédéryck Janvier.   

Les Prédateurs sont effectivement revenus plus forts lors de leur retour sur la glace et au fur et à mesure que le match avançait. C’est lors de la mi-période que Frédéric Grenon a marqué le deuxième but de Joliette avec l’aide du capitaine. Puis, en fin de période, Frédéryck Janvier a compté le but égalisateur.  

« Nous étions en avantage numérique en raison d’un accrochage du défenseur Maxime Lauzon à l’endroit de notre attaquant Anthony Gagnon. Tous les joueurs sur l’avantage numérique ont suivi le système de jeu que nous avons pratiqué cette semaine et cela a porté fruit », a expliqué Janvier en entrevue avec L’Action.  

Ce dernier a été impressionnant tout au long de la soirée et a effectué des jeux marquants. D’autres joueurs ont aussi su s’illustrer au cours de cette période comme l’attaquant Émeric Jeansonne, ainsi que le défenseur Jacob Lefebvre qui a bloqué un jeu important près de la cage de son équipe. D’ailleurs, le gardien de Joliette Thomas Boucher a effectué d’importants arrêts tout au long de la partie.  

Le tableau indicateur affichait 3 à 3 lorsque la dernière période a débuté. Les Prédateurs ont connu de bonnes chances de marquer, mais Longueuil a réussi à inscrire deux buts supplémentaires. Il restait 1min 30s au match quand Janvier a marqué son deuxième but de la soirée réduisant ainsi l’écart des siens à un seul point. Les Prédateurs ont ensuite retiré leur gardien pour tenter de créer l’égalité, mais le Collège Français a profité du filet laissé désert pour marquer un sixième but.  

« Nous sommes tout de même satisfaits de notre match d’ouverture! Il y a tellement de recrues, c’est normal qu’il y ait une période d’adaptation, mais je crois que tout le monde embarque dans le même bateau et qu’on essaie de s’unir et de passer l’une de nos plus belles saisons à vie », a terminé Janvier.  

Les Prédateurs seront de retour au Centre Marcel-Bonin le samedi 24 septembre à 19 h 30. Ils affronteront alors les Rangers de Montréal-Est.

Prédateurs

©(Photo gracieuseté- Suzy Aubin)

Les Prédateurs ont renoué avec leurs partisans au Centre récréatif Marcel-Bonin le 17 septembre.

Prédateurs

©(Photo gracieuseté- Suzy Aubin)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média