Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

26 juillet 2022

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Trois générations de femmes en ouverture de Mémoire et Racines

Le patrimoine chanté dans sa plus pure expression

Trio Chant d'Elles

©Photo gracieuseté - Justin Lapierre, Photographe - L'Action

Le Trio Chant d'Elles.

Pour sa 28e édition, le Festival Mémoire et Racines accorde une place toute particulière aux artistes féminines et issus des Premières Nations et des communautés culturelles. Parmi les groupes que le public aura la chance de découvrir, le trio féminin Chant d’Elles se produira à trois reprises, dont en ouverture de festival sur la scène principale.

Le Trio Chant d’Elles est formé de trois générations d’une même famille, qui chantent a capella, dans le but de faire vivre la tradition dans sa forme la plus authentique.

Le groupe est originaire de Lanaudière et de la Mauricie. Il réunit Rebecca Mathieu, sa mère, Hélène Mathieu, et Camille Mathieu, qui est la petite-fille d’Hélène et la nièce de Rebecca.

« Nous sommes des filles de trois générations tissées serré », mentionne Rebecca en entrevue avec L’Action à quelques jours du début du Festival Mémoire et Racines.

Elle raconte que sa mère a commencé à organiser des veillées de chansons à répondre, dans le bout du rang Saint-Joseph, à Saint-Michel-des-Saints, quand elle était jeune. Ensuite, à l’adolescence, Rebecca s’est intéressée encore davantage à la musique traditionnelle et la famille a continué de tenir des veillées et de participer à des cercles de chansons organisés, par exemple, au CRAPO de Saint-Jean-de-Matha ou dans différents festivals. « C’est une tradition bien ancrée dans la famille. »

Puis, en 2019, Hélène, Rebecca et Camille ont décidé de lancer le Trio Chant d’Elles. « On avait du répertoire inédit entre les mains et notamment provenant dÉmile Descôteaux, un grand porteur de tradition chantée originaire de la Mauricie. On s’est dit qu’on aimait ça, qu’on était bonnes et qu’on allait aussi s’améliorer. »

C’est ainsi que le trio a choisi des chansons d’archives inédites, a composé des turlutes et des airs originaux, a réalisé des arrangements et a enregistré son premier album au Studio de la Côte Jaune à Saint-Côme. « C’était important, pour nous, que ça se passe dans Lanaudière, au studio d’Éric Beaudry qui se veut rustique. La base de notre projet, c’est justement l’authenticité, la famille et le respect de la tradition. »

C’est aussi pour cette raison que les trois femmes ont choisi de proposer les chansons de la façon la plus pure possible, soit a capella. « On n’utilise que la voix et les pieds. Le trio est né de notre désir de faire revivre des chansons du patrimoine chanté et de les rendre dans leur plus simple expression. »

Chanter a capella, surtout sur scène lors de spectacles ou de festivals, représente un défi certain. « Nous devons offrir un effet vivant et rythmé au même titre qu’un groupe de musique. Et nous ne sommes que trois... Les pieds font une bonne partie du travail et nous avons évolué vocalement tout en respectant notre style. C’est un grand défi, mais c’est tellement stimulant. »

En novembre dernier, le Trio Chant d’Elles a remporté le concours Générations en chanson, ce qui lui a donné l’occasion d’offrir une prestation dans le cadre de l’émission Belle et Bum des Fêtes à Télé-Québec. « Nous avons été honorées de pouvoir faire rayonner la tradition à la télévision. »

Plusieurs entrevues et spectacles ont eu lieu au cours des derniers mois et d’autres dates sont en train de se confirmer.

Rebecca Mathieu souligne n’avoir senti aucune barrière liée au fait que le groupe trad est formé de trois femmes, dans un milieu plus masculin. « Notre trio choisit essentiellement des chansons où ce sont des femmes qui racontent une histoire. On ne pense pas qu’il y en a autant, mais nos archives contiennent énormément de chansons de voix de femmes, elles sont tout simplement méconnues. »

L’artiste se dit également emballée que ce soit une femme, sa mère Hélène, qui tape du pied. « Souvent, ce sont les hommes qui tiennent ce rôle, mais là, on a une tapeuse de pied! »

Rebecca mentionne que l’un des objectifs du projet est aussi de redonner sa place à la famille. « C’est un concept intergénérationnel, nous voulons démontrer que travailler en famille, c’est thérapeutique et que créer des projets ensemble, c’est magique. De notre côté, nous passions déjà beaucoup de temps ensemble, c’est une passion commune. »

Le Trio Chant d’Elles offrira plusieurs spectacles lors du Festival Mémoire et Racines qui débute ces jours-ci. Le groupe sera en prestation le 27 juillet, à 19 h, au centre-ville de Joliette ; le 29 juillet, à 19 h 10, sur la scène Gilles-Cantin, lors de l’ouverture du festival et le 31 juillet, à 11 h, sur la scène Cornet acoustique.

« Pour nous, c’est vraiment un accomplissement. Nous sommes heureuses et fières. Prendre part au Festival Mémoire et Racines, c’est un idéal auquel aspire tout groupe trad. C’est bien souvent à ce festival que tout commence... »

Rebecca Mathieu espère d’ailleurs que la participation du trio à l’événement pourra générer de belles opportunités pour la suite des choses.

Le Trio Chant d’Elles a entièrement produit et financé son premier album éponyme. « Pour nous, ça allait de soi et ça faisait partie du défi et de notre mission. » Au cours des prochains mois, l’objectif de la formation est donc de continuer à faire découvrir son matériel sur scène, mais le trio possède un vaste répertoire qu’il a aussi hâte de dévoiler au public dans un futur proche lors de l’enregistrement d’un second album.

Pour découvrir la formation : www.triochantdelles.com.

Pour la programmation complète du Festival Mémoire et Racines qui se déroule du 27 au 31 juillet et pour achat de billets : memoireracines.org.

©Photo gracieuseté - L'Action

Hélène Mathieu.

©Photo gracieuseté - L'Action

Rebecca Mathieu.

©Photo gracieuseté - L'Action

Camille Mathieu.

Commentaires

28 juillet 2022

Éloi Bell

Merveilleux article pour un merveilleux trio ! :D

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média