Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 mai 2022

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Des jeunes signent une création originale pour aborder un sujet délicat

École de l’Érablière

Alex Ayotte et troupe

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Les membres de la Troupe de la Feuille d’Érable.

Un groupe d’étudiants de l’école secondaire de l’Érablière, à Saint-Félix-de-Valois, s’apprête à dévoiler le projet sur lequel il travaille depuis le début de l’année scolaire, la pièce de théâtre Jours de pluie qui aborde le délicat sujet du suicide.

Au cours de la dernière année, Alex Ayotte, étudiant en secondaire cinq à l’école de l’Érablière et résident de Saint-Jean-de-Matha, a lancé son deuxième roman. En entrevue avec L’Action, il dévoilait aussi qu’il travaillait sur l’écriture d’une première pièce de théâtre abordant les enjeux que vit la jeune génération d’aujourd’hui et la prévention du suicide.

À deux semaines de la représentation, l’auteur et metteur en scène a rencontré le journal en compagnie de la Troupe de la Feuille d’Érable, afin de parler de la pièce Jours de pluie et fébrilité, hâte et excitation étaient palpables lors de l’entrevue.

Pour Alex Ayotte, il s’agit d’une première expérience de voir le fruit de son écriture être mis en scène. « C’est vraiment spécial que mes personnages et mon univers prennent forme. Je devais jouer, mais j’ai finalement agi en tant que metteur en scène. »

La pièce met en scène six adolescents qui, au cours de leur année scolaire, seront les témoins d’un grand drame. Les rôles ont été pensés dans le but de représenter six portraits typiques de jeunes, allant de celui qui vit dans un monde d’apparences, à celui qui idéalise l’amour en passant par un adolescent qui a développé une dépendance aux drogues.

La pièce de théâtre s’inscrit dans le cadre du cours Projet intégrateur. Il s’agit d’une création élaborée de A à Z par le groupe de dix jeunes qui ont levé la main pour faire partie de la troupe. Ces élèves s’investissent depuis l’automne dernier afin de proposer ce spectacle et ce, malgré des contraintes logistiques et pandémiques. Ils répètent officiellement deux heures par semaine, mais n’hésitent pas à prolonger leur temps de répétition le soir et les fins de semaine en se réunissant à l’extérieur de l’école.

Pour certains membres du groupe, il s’agissait d’une première expérience de théâtre, tandis que d’autres prennent également part à plus d’une pièce dans le cadre de l’école et avaient donc plusieurs textes à apprendre en parallèle.

Le texte de la pièce sera accompagné de musique et de danse. Le public pourra notamment entendre des pièces de Patrick Watson, Stromae et Luc Plamondon. Emma Lasalle, qui sera au piano, souligne qu’il y a vraiment eu un souci du détail et que toutes les chansons ont été choisies pour accompagner et compléter l’histoire : « Les pièces sont remplies d’émotions. »

Le suicide étant un sujet difficile, l’aborder suscite inévitablement des réflexions et des discussions. Arnaud Coutu confie que le texte présente les différentes formes de détresse qu’un jeune peut ressentir.

De son côté, Valérie Desrosiers souligne que les élèves de l’école ont vraiment hâte d’assister à la pièce. « C’est très différent des pièces humoristiques qui sont habituellement présentées. C’est très bien reçu dans l’école. »

Victor Legault témoigne quant à lui que le sujet génère chez les acteurs des émotions très intenses. « Parfois, on en vient à avoir de la difficulté à jouer, les scènes sont vraies, on n’est plus dans le jeu et c’est la plus belle façon de faire passer le message. »

Les jeunes en sont bien conscients, le sujet touchera tout le monde d’une façon ou d’une autre. Eux-mêmes ressentent la tension sur scène, même s’ils connaissent bien le texte, au point d’en avoir le souffle coupé.

Pour Élizabeth St-Jean, il était important de ne pas tomber dans la caricature. Elle souligne que chacun pourra sans aucun doute se référer à sa propre vie en assistant à la pièce.

Alex Ayotte mentionne avoir utilisé le plus grand nombre de métaphores possible afin d’illustrer ce qu’une personne peut vivre et ressentir. Maélie Dubé ajoute que la pièce va démontrer que toutes les manières de réagir à une situation dramatique sont normales. « Ça fait aussi ressortir le meilleur des choses. »

Le décor minimaliste rappellera la salle de classe, et l’utilisation de cubes noirs permettra d’atteindre une certaine universalité parce que l’auteur souligne qu’en fait, cette histoire pourrait prendre lieu partout à la fois.

Du côté de la danse, Marilou Beauchamp et Shelby Paquette racontent qu’elles ont eu beaucoup de soutien de la part de leur enseignante. Leur défi sera d’accompagner l’histoire et la musique par leur gestuelle, alors qu’elles incarneront des émotions.

Les jeunes rencontrés, peu importe le domaine vers lequel ils aimeraient se diriger une fois leur diplôme d’études secondaires obtenu, étaient remplis de fierté d’avoir participé à ce projet grandement formateur et empreint d’une grande liberté. « Cette expérience de scène, ça me parle beaucoup », a conclu Félix Lapointe.

Les fonds amassés lors de la vente des billets seront remis à un organisme dont la mission rejoint les jeunes de la troupe.

La pièce de théâtre sera présentée le 17 mai, à 19 h 30, à l’auditorium de l’école secondaire de l’Érablière. Elle mettra en vedette Valérie Desrosiers, Elizabeth Saint-Jean, Maélie Dubé, Arnaud Coutu, Victor Legault et Félix Lapointe. Le texte et la mise en scène sont d’Alex Ayotte. Avec les chorégraphies de Marilou Beauchamp et Shelby Paquette. Emma Lasalle à la musique. Avec l’éclairage et le son sous la supervision de Daniel Milette. Les billets sont en vente au coût de 10 $ pour les adultes et de 5 $ pour les étudiants via la page Facebook d'Alex Ayotte. L'entrée est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins. 

Alex Ayotte

©Photo Élise Brouillette - L'Action

L’auteur et metteur en scène Alex Ayotte.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média