Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 avril 2022

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

«Ils se sont dévoués corps et âme pour cette équipe»

Un avenir prometteur pour les Prédateurs

Prédateurs

©(Photo gracieuseté- Suzy Aubin)

Caractère, détermination et dévouement sont les mots qui sont ressortis, lors du bilan de saison 2021-2022 des Prédateurs de Joliette, pour décrire un groupe de joueurs qui s’est battu jusqu’à la fin. « Je vais toujours me rappeler de cette édition et de ces gars travaillants qui n’ont jamais lâché. Ils se sont dévoués corps et âme pour cette équipe, et ce, jusqu’à la dernière seconde», a déclaré le président des Prédateurs, Jean-François Champoux, lors de la conférence de presse du 11 avril.

Rappelons que la saison des Prédateurs s’est terminée le 8 avril, alors qu’ils affrontaient les Cobras de Terrebonne en première ronde des séries éliminatoires. L’équipe de Joliette, qui était décimée par les blessures depuis le premier match de cette série, s’est battue jusqu’au bout, mais s’est finalement inclinée lors du sixième match.  

«Le fait d’avoir six blessés majeurs après les 40 premières minutes de jeu de la série, nous ne l’avions pas vu venir et cela a fini par nous rattraper. Nous avions la volonté, une éthique de travail irréprochable et des guerriers, mais dans les séries éliminatoires il y a aussi un facteur chance que nous n’avons pas eu», a commenté l’entraîneur et directeur général, Samuel Fortier.  

Il a ajouté que malgré tout, l’équipe a réussi à livrer une forte opposition à son adversaire et qu’elle a même pris les devants dans presque tous les matchs. « C’étaient des matchs très serrés, mais nous étions obligés de surutiliser nos joueurs et nous finissions par manquer de gaz, c’est ce qui nous a coûté la série. » 

Ces blessures qui ont retiré des joueurs clés et des vétérans de l’alignement ont toutefois permis à des joueurs locaux de faire leur place et à de jeunes joueurs de prendre de l’expérience. «Nous avons remplacé six vétérans par six recrues, alors il y a eu des erreurs, mais c’est comme cela que l’on apprend et ils seront encore plus prêts l’an prochain. Cela démontre une belle continuité et un avenir très prometteur. » 

Bien sûr, autant les joueurs que les dirigeants se sont demandés jusqu’où aurait été la formation si elle n’avait pas été affligée d’autant de blessures. «Nous avions l’équipe pour aller jusqu’au bout, alors on va toujours rester avec ce petit goût amer de ne pas savoir, mais je pense qu’il faut regarder le portrait global et je n’ai pas le choix d’être très satisfait de la saison. Nous avons été capables d'aller chercher le meilleur de chaque joueur et ça, c'est une grande fierté», a ajouté l’entraîneur.   

Portés par la foule 

Les Prédateurs devaient effectuer leur première saison à Joliette l’an dernier, mais celle-ci avait été annulée en raison de la pandémie. Il s’agissait donc d’une première saison régulière devant les spectateurs du Centre Marcel-Bonin et encore une fois, le bilan est plus que positif.  

« Nous sommes très contents de la foule que nous avons eue! Cela a commencé plus tranquillement, mais nous avons pratiquement rempli l’aréna en séries éliminatoires. Cela démontre que nous avons été capables de monter une équipe qui représente la Ville et que les gens connectent avec nos joueurs », a continué Samuel Fortier.  

Lors du dernier match de la série, une centaine de partisans de Joliette s’étaient même déplacés à La Plaine pour encourager les joueurs. «Je crois que c’est en partie grâce aux partisans que les gars se défonçaient autant shift après shift. Ils étaient exténués, mais ils continuaient d’aller à la guerre et j’ai vraiment trouvé ça beau à voir! » 

Rappelons que lors de leur dernière saison complète, en 2019-2020, les Prédateurs avaient terminé avec 22 points en dernière position du classement. Cette année, c’est avec un total de 56 points et un quatrième rang au classement que l’équipe a terminé sa saison. «Nous sommes fiers de ce qui a été fait en deux ans et notre bilan de saison est excessivement positif. » 

Le capitaine de l’équipe, Jérémy Bérubé, a, pour sa part, mentionné que c’est la détermination dont tous les membres de l’organisation ont fait preuve qui ressort de cette saison. « Tout le monde a fait en sorte qu’on se rende vraiment le plus loin possible! Et même avec toutes les blessures, ce sont tous des matchs que nous aurions pu gagner tant les joueurs ont fait preuve de caractère. » 

Un bel avenir 

Il s’agissait de la dernière saison junior de plusieurs joueurs de 20 ans. Raphael Fontaine, Anthony Ferron, Robin Lévesque, Victor Gaudreau et Nathan Baribeau ont tous disputé leurs dernières parties avec les Prédateurs de Joliette, tout comme le gardien de but Rémy Champoux qui a terminé la saison en force.  

«Cette année je voulais juste profiter de chaque moment et le fait de pouvoir partager cela avec les gars ç’a vraiment été spécial. L’esprit d’équipe qu’il y avait dans la chambre cette année, je n’ai pas vu ça souvent dans ma carrière junior! Je suis juste vraiment fier d’avoir pu vivre ça avec tous ces gars-là! » 

Malgré le départ de ces joueurs clés, Samuel Fortier mentionne que l’équipe détient encore une liste de joueurs très solide pour les prochaines saisons et que l’équipe est en santé, « tout s’aligne pour qu’on ait une formation des plus compétitives l’an prochain. » 

Jean-François Champoux a conclu la conférence de presse en remerciant les joueurs, les partisans, toute l’équipe d’entraîneurs, les bénévoles et les partenaires financiers. «Avec le bon niveau de jeu que les gars donnent, les partisans qui sont présents et la communauté d’affaires joliettaine qui croit vraiment au hockey junior, je crois qu’on peut dire qu’il va y avoir du hockey junior à Joliette pour plusieurs années encore! » 

Prédateurs

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Rémy Champoux, Samuel Fortier, Jean-François Champoux et Jérémy Bérubé lors de la conférence de presse des Prédateurs de Joliette.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média