Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

11 janvier 2022

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Québec veut exiger une contribution financière aux non-vaccinés

État de la situation

Francois Legault

©Photo-archives

Le premier ministre François Legault.

Lors d’un point de presse le 11 janvier, le premier ministre François Legault a dit comprendre la grogne de la population à l’endroit des non-vaccinés, qui représentent 10 % des Québécois, mais 50 % des hospitalisations aux soins intensifs.

« Cette petite portion de la population occupe 50 % des lits aux soins intensifs. C’est choquant, les non-vaccinés mettent un fardeau trop important sur le réseau de la santé. »

C’est pourquoi le premier ministre a annoncé que le gouvernement travaille sur une contribution santé qui sera exigée à ceux qui ne sont pas vaccinés. « Ce sera une nouvelle contribution santé pour les non-vaccinés. Tous les adultes qui n’accepteront pas d’aller chercher au moins une première dose de vaccin auront une facture à payer. Nous sommes en discussion avec le ministre du Revenu pour voir comment le tout va s’appliquer. »

La cotisation pourrait être exigée lors du rapport d’impôt, comme l’est l’assurance-médicaments. Le gouvernement souhaite que le montant à verser soit significatif.

M. Legault a insisté sur le fait que la vaccination demeure la clé du succès. « Il est très important d’aller chercher ses trois doses. Les risques sont vraiment moins élevés au niveau des hospitalisations avec trois doses. »

Un nouveau directeur national de la Santé publique par intérim

C’est le Dr Luc Boileau qui a été nommé directeur national de la Santé publique par intérim.

Le premier ministre François Legault a remercié le Dr Horacio Arruda, qui a remis sa démission le 10 janvier et qui a donné tout ce qu’il pouvait depuis 22 mois pour lutter contre la pandémie.

« Quand on vit ce genre de drame jour après jour, ça rapproche et ça me touche parce que le Dr Arruda c’est quelqu’un de très attachant. Être tous les jours devant les médias pour essayer d’expliquer les décisions, ce n’est facile pour personne. Je pense qu’il y a des avantages après 22 mois à avoir une nouvelle personne qui prend la responsabilité de la direction nationale de la Santé publique. »

Le Dr Luc Boileau a notamment été président de l’INESS et de l’INSPQ. « Il a toutes les compétences pour occuper le poste de façon intérimaire », a déclaré le premier ministre.

Le Dr Horacio Arruda continuera d’œuvrer au ministère de la Santé et son rôle sera à définir, a souligné M. Legault.

Augmentation des hospitalisations et des décès

Concernant la situation au Québec en lien avec la Covid-19, le premier ministre a mentionné que l’indicateur le plus important actuellement, ce n’est plus le nombre de cas, mais le nombre d’hospitalisations et notamment celles aux soins intensifs.

« Toutes les provinces ont la même difficulté, il y a plus de patients, mais moins d’employés. On a réussi à passer au travers à ce jour, mais pour les prochaines semaines, avec les prévisions, on évalue qu’on aura besoin de 1000 employés de plus dans nos hôpitaux et de 1500 de plus dans nos CHSLD. »

Des discussions ont d’ailleurs eu lieu avec les syndicats et de nouvelles mesures incitatives seront annoncées sous peu par le gouvernement pour attirer de la main-d’oeuvre.

Le premier ministre a aussi souligné que le Québec connaît actuellement une hausse importante au niveau des décès. Le bilan du 11 janvier déplorait d’ailleurs 62 nouveaux décès liés à la Covid-19.

Le premier ministre a réitéré que le couvre-feu sera la première mesure à être retirée lorsque la situation épidémiologique va s’améliorer. Le gouvernement vise toujours le 17 janvier pour le retour à l’école en présentiel, mais la situation sera évaluée d’ici jeudi 13 janvier par le nouveau directeur national de la Santé publique.

 

Commentaires

11 janvier 2022

Jean-Marie Henault

Cela est beau de taxer les non-vacinés mais pourquoi ne pas avoir dès le début de la pandémie avoir mis la vaccination pour tout le monde, pas de tel âge (ex: 90ans, 85 et ainsi de suite) mais tout le monde prend son rv. Concernant le fameux test, pourquoi les gouvernements fédéral et provincial ne l'envoie pas par la poste directement, ils ont tous les donnés des gens qui font leur déclaration de revenus et de plus cela donnerais du travail aux facteurs qui ont été remplacés par des boites communautaire.

11 janvier 2022

Jean-Marie Henault

Taxer les gens non-vaccinés lors de la déclaration de revenus mais on sait qu'il y a des employés de la santé qui ne sont pas vaccinés ok ils auront les moyens de payer mais cela n'est pas juste. Tu tombe malade et tu te retrouve à l'höpital et tu te fais soigner par un employé non vacciner qui peut te contaminer, belle logique ça M. Legault! Tu paie si tu est malade de la covid si tu es non vacciné cela serait raisonnable.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média