Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective 2021

Retour

31 décembre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Les grands disparus de l'année 2021

Souvenons-nous

Grands disparus

©Photos gracieuseté - L'Action

Carole Lavallée, Michel Noël, Yvon Gaudreault, Normand Majeau, Micheline Dalpé, Claude Pilon, Maurice Tabah, Gilles Aumont et Michel Picard.

Souvenons-nous de ceux qui nous ont quittés au cours de l’année 2021.

Mars 

Carole Lavallée est décédée le 26 mars à l’âge de 67 ans. Elle a été journaliste à CJLM dans les années 80. Elle a ensuite fondé une firme de relations publiques avant de devenir directrice générale du Conseil régional de la culture de Lanaudière. Elle fut très active dans le dossier de la reconnaissance de la région de Lanaudière par le gouvernement du Québec. Ex-députée bloquiste de Saint-Bruno-Saint-Hubert, elle a fait de la cause souverainiste sa carrière et elle s'y est dévouée ardemment.

Avril 

Le romancier, auteur, dramaturge et poète québécois d’origine anishinabée Michel Noël est décédé le 10 avril, à l’âge de 76 ans, à Saint-Damien. Michel Noël a consacré sa carrière professionnelle et sa vie à promouvoir les cultures des Premières Nations et des Inuits. Lauréat de plusieurs prix littéraires au cours de sa carrière, il est notamment connu pour avoir écrit des livres jeunesse, dont la série de contes Les Papinachois qui a connu le succès jusqu'en Europe et a été traduite en cri ainsi qu’en montagnais.

Le 12 avril, à l’âge de 73 ans, est décédé Yvon Gaudreault, demeurant à Joliette. M. Gaudreault est un homme d’affaires connu pour avoir fondé l’entreprise Créations magiques qui a lancé sur le marché le désormais populaire sac magique. Auparavant, M. Gaudreault avait également œuvré en tant que négociateur patronal.

Normand Majeau, époux de Alberthe Amyot et fils de feue Blandine Normand et de feu Charles-Auguste Majeau, ancien maire de Saint-Charles-Borromée, est décédé au cours du mois d’avril. Ce dernier était un entrepreneur en construction bien connu à Saint-Charles-Borromée, dont il a activement participé au développement domiciliaire. Il est particulièrement connu comme étant le fondateur de la Villa Majeau.

Au CHDL de Joliette, le 21 avril, à l’âge de 82 ans, est décédée Micheline Dalpé épouse de M. Irénée Brien, demeurant à Notre-Dame-des-Prairies et autrefois de Crabtree. Titulaire d'un brevet d’enseignement au Collège Marie-Anne de Lachine, Micheline Dalpé a publié son premier roman en 1998. Elle a publié près d’une dizaine de romans à compte d’auteure avant d’être éditée par la maison Goélette en 2012. Au cours de sa carrière, elle a publié pas moins de 23 livres, dont La fille du sacristain, Les Batissette, Les sœurs Beaudry, La petite maison du sixième rang et, plus récemment, Le secret de Mathilde.

Juin 

Claude Pilon, ancien conseiller municipal de Saint-Félix-de-Valois, est décédé, le 7 juin à l’âge de 70 ans. M. Pilon a été élu pour la première fois le 19 octobre 1992 au poste de conseiller du village de Saint-Félix-de-Valois, poste qu’il a occupé jusqu’à la fusion du village et de la paroisse en 1998, puis a poursuivi comme conseiller de la municipalité jusqu’en 2013. Il a par ailleurs exercé le métier de soudeur pour le Groupe Bibeau jusqu’à sa retraite en 2013.

Juillet 

Le 24 juillet, à l’âge de 80 ans, est décédé l’homme d’affaires de Joliette, originaire du Liban, Maurice Tabah. Il a été l’époux de Michelle Le Chasseur, de feu Najwa Abou Assaly ainsi que le conjoint de Carole Chaput. Maurice Tabah a été propriétaire de la discothèque l’Excellence et de la manufacture Maurice Tabah. Il a ouvert le premier magasin départemental à Joliette.

À Joliette, le 25 juillet, à l’âge de 83 ans, est décédé Gilles Aumont, époux de Paula De Visch demeurant à Joliette. Gilles Aumont est un homme d’affaires connu pour être le fondateur de Joliette Toyota. Outre son épouse, sa fille, ses petits-fils et les autres membres de sa famille, il laisse dans le deuil tous les clients et employés de la grande famille Joliette Toyota.

Août 

Michel Picard, qui était conseiller municipal à Notre-Dame-de-Lourdes, est décédé le 10 août dernier. M. Picard était âgé de 78 ans. Il a été conseiller municipal pendant 20 ans, Il a siégé sur divers comités, dont le comité consultatif d’urbanisme sur lequel il a été président plusieurs années. On se souviendra également de sa grande implication à titre de responsable et de président de Lourdes en fleurs qu’il a occupé pendant plusieurs années.

Le journaliste Marc Laporte est décédé le 16 août dernier au Centre hospitalier de Lanaudière. Les noms de Marc Laporte et du journal LAction sont indissociables. Cest en 1982 que Marc, alors pigiste à L’Étoile du Nord, a été embauché au journal. Durant une vingtaine dannées, il a couvert sans relâche les événements régionaux. Toutefois, sa principale contribution réside dans la promotion du sport amateur régional. Retraité au début des années 2000, il a continué à œuvrer au sein de la Corporation de la fête nationale de Joliette, de la Société dhistoire Joliette-De-Lanaudière et auprès du club de hockey les Coyotes de la ligue junior AA. Il a aussi mis à contribution son talent d’écriture en publiant trois romans. 

Le 22 août, à l’âge de 90 ans, est décédé l’écrivain lanaudois Pierre Gagnon de Joliette. M. Gagnon fut l’auteur du livre « De la pénombre à Cap-Lumière : itinéraire politique et spirituel d’un patriote ». Il était un nationaliste et il s’intéressait à la façon de parler des Québécois, prononçant d’ailleurs des conférences sur le sujet.

Octobre 

Le 12 octobre, à l’âge de 97 ans, est décédé Bertrand Crépeau de Joliette. Il était l’époux de feu Jacqueline Bélair. Bertrand Crépeau était un homme d’affaires connu à Joliette. Il est le fondateur de Meubles Crépeau, qui fut le plus important commerce de meubles dans la région dans les années 60-70. Son commerce était situé à l’intersection du chemin des Prairies et du boulevard Barrette.

Novembre 

Père Jean-Guy Meagher est décédé au Centre Champagneur, à Joliette, le 8 novembre, à l’âge de 90 ans, dans sa 69e année de vie religieuse (1953-2021) et sa 63e année de sacerdoce (1959-2021) dans la Congrégation des Clercs de Saint-Viateur du Canada. Le P. Jean-Guy Meagher a été professeur, directeur des élèves et directeur général du Séminaire de Joliette et du Collège Champagneur de Rawdon, membre du CA de ces institutions, professeur au Campus N.-D.-de-Foy, en plus d’occuper diverses fonctions dans sa congrégation à Joliette et Rawdon. Il est devenu résidant au Centre Champagneur depuis 2011.

grands disparus

©Photos gracieuseté - L'Action

Marc Laporte, Pierre Gagnon, Bertrand Crépeau et Père Jean-Guy Meagher.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média