Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

17 décembre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

« Ce fut une session extrêmement productive »

Bilan de la députée Véronique Hivon

Véronique Hivon

©Photo gracieuseté - L'Action

La députée de Joliette, Véronique Hivon.

La députée de Joliette, Véronique Hivon, qualifie la dernière session parlementaire d’extrêmement productive. « J’ai vu aboutir des dossiers sur lesquels je travaillais depuis longtemps et qui concernent des enjeux qui me tiennent à cœur », confie-t-elle en entrevue avec L’Action.

Parmi ces dossiers, Véronique Hivon cite celui de l’aide médicale à mourir. Soulignons que la Commission spéciale sur l’évolution de la Loi concernant les soins de fin de vie a déposé son rapport à l’Assemblée nationale le 8 décembre. Elle recommande qu’une personne majeure et apte puisse faire une demande anticipée d’aide médicale à mourir à la suite de l’obtention d’un diagnostic de maladie grave et incurable menant à l’inaptitude.

« Le rapport recommande d’élargir l’aide médicale à mourir aux personnes qui ont des maladies neurocognitives qui leur feront perdre leurs facultés. Ces dernières pourront faire des demandes anticipées. C’est un enjeu qui préoccupe les familles. »

La députée se dit heureuse de la mise sur pied de cette commission transpartisane. « Les recommandations sont solides, sérieuses et encadrées. » Véronique Hivon souhaite maintenant que le gouvernement agisse rapidement. « La balle est dans le camp du gouvernement. »

Un autre dossier sur lequel la députée a œuvré, c’est celui de la mise en œuvre d’un tribunal spécialisé pour les victimes de violence sexuelle et conjugale.

« Je travaille sur ce dossier depuis 2018, j’ai aussi travaillé très fort sur le projet de loi qui a été déposé par le ministre, afin que tout soit bien prévu. »

Pour Véronique Hivon, ce projet fera une grande différence afin de rebâtir la confiance entre les victimes et le système judiciaire.

Les conditions des travailleuses et des éducatrices en CPE font également partie des combats menés par la députée. « J’étais inquiète avec la pénurie qu’on voyait se profiler et on a commencé à frapper le mur. Il faut préserver la qualité du réseau. »

Véronique Hivon affirme qu’il était primordial de rehausser les conditions de travail dans ce secteur.

« C’est un combat que je menais activement. Je suis heureuse de voir que le gouvernement a bougé et qu’on est arrivé à une entente négociée, mais je vais rester vigilante, il reste des enjeux au niveau des ratios et de l’intégration des enfants à besoins particuliers. »

La députée lève son chapeau à ces travailleuses qui se sont mobilisées pour assurer une qualité des services, l’avancement de toute la société québécoise et le maintien de l’égalité entre les hommes et les femmes.

@ST:Au niveau local

@R:Lors de son bilan, la députée Véronique Hivon a aussi abordé plusieurs dossiers qui concernent la circonscription de Joliette et pour lesquels elle s’implique grandement.

« Concernant le projet Amélie-Fristel, on a eu l’approbation pour procéder avec le financement du CISSS. Il s’agit d’un projet de cohabitation entre des personnes aînées, d’autres qui sont atteintes d’un traumatisme crânien ou qui ont des problèmes de surdité. C’est un projet qui émane de la communauté et qui devrait se concrétiser dans la prochaine année. »

La députée péquiste se réjouit aussi des annonces concernant le déploiement d’Internet haute vitesse à la grandeur de la MRC de Joliette. « Il va falloir continuer d’être vigilant, mais on a enfin une date. Toute la MRC devrait être branchée pour l’automne 2022. »

La construction d’une nouvelle école à Notre-Dame-des-Prairies fait aussi partie des nouvelles qu’elle attendait.

Mme Hivon a mentionné deux autres projets qu’elle espère voir se concrétiser sous peu, soit celui d’une maison de soins palliatifs à Joliette et celui de résidences pour le Cégep à Joliette. « On travaille aussi pour que la carte des programmes techniques soit diversifiée. »

Une communauté résiliente

La députée s’est entretenue avec L’Action à quelques heures du point de presse prévu par le premier ministre concernant la situation entourant le temps des Fêtes et le variant Omicron.

« Je suis fière des gens de Joliette et de voir à quel point ils traversent l’adversité, les déceptions et les ajustements constants avec résilience. Les Québécois ont une grande capacité d’adaptation. »

Véronique Hivon demande au gouvernement la plus grande transparence et d’être proactif. « Les gens sont capables de comprendre les enjeux, il faut leur donner l’heure juste sans essayer d’embellir les choses, parce qu’après c’est pire. »

La députée assure que son équipe demeure présente pour soutenir la population de Joliette et répondre à ses questions.

Qu’est-ce qui vous a aidé à survivre à l’école à la maison?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

23 décembre 2021

Marcel Bruneau

Bravo madame Véronique Yvon pour ces belles réalisations qui n’auraient pas été possibles sans votre persévérance et votre implication de tous les jours dans les divers dossiers que vous tiennent à coeur. Vous êtes une battante et une source d’inspiration pour la population.

26 décembre 2021

Diane Gadoury Hamelin

Félicitations Mme Hivon pour votre détermination et votre engagement envers la population du Québec avec ce dossier qui touche et touchera énormément de nos concitoyens. Leur offrir un choix bien à eux est une option réconfortante pour plusieurs.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média