Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Sports

Retour

24 octobre 2021

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Un Rawdonnois aux Championnats du monde juniors

L’ascension de Justin Lemire se poursuit

Équipe Canada Judo

©(Photo gracieuseté)

L’équipe canadienne aux Championnats du monde juniors.

Le jeune athlète de Rawdon Justin Lemire a réalisé une importante étape dans son parcours de judoka en participant aux Championnats du monde juniors au début du mois d’octobre à Olbia, en Italie.

Les judokas de l’équipe du Canada ont affronté des adversaires relevés. Isabelle Harris a tout d’abord profité d’un laissez-passer au premier tour des moins de 63 kg avant de baisser pavillon par waza-ari contre la Hongroise Brigitta Varga. 

Justin Lemire a connu un sort semblable, le 7 octobre, dans la catégorie des moins de 73 kg. Il a lui aussi été défait par waza-ari contre Daniyar Shamshayez du Kazakhstan à son premier combat. 

« Justin a fait une belle attaque qui aurait dû être un waza-ari et je ne comprends pas pourquoi [ça n’a pas été le cas]. Selon moi, le combat aurait au moins dû se rendre en prolongation. Le jeune, il s’est donné à fond et il a sorti son arsenal et ses gros mouvements. Je suis fier de lui»,  a commenté l’entraîneur canadien Jean-Pierre Cantin à propos du champion panaméricain cadet en 2018, ajoutant qu’il avait respecté à la lettre le plan de match. 

Joel Demaere a, de son côté, perdu son premier combat des moins de 60 kg contre le Géorgien Shakro Shatirishvili. Quant à Alexandre Arencibia, qui était en action chez les moins de 90 kg, il a gagné son combat d’ouverture face à Maksims Duinovs, mais s’est incliné dans un combat âprement disputé contre le Russe Adam Sangariev. 

Alexandria Lefort a perdu son premier combat contre l’Italienne Martina Esposito par ippon dans la catégorie des moins de 70 kg. Ian Ryder a réussi son entrée chez les moins de 100 kg, mais il a été battu au tour suivant alors que Utkirbek Turoboyev de l’Ouzbékistan a eu le meilleur de leur affrontement avec un ippon.  

Finalement, Coralie Godbout a bien commencé la journée en battant Narmin Amirli de manière convaincante, mais a été défaite, au tour suivant, par l’éventuelle médaillée d’or, l’Allemande Anna Monta Olek par waza-ari. 

Les compétitions internationales ont été rares pour les judokas canadiens juniors au cours de la dernière année et demie en raison des restrictions sanitaires de la pandémie. Les règles strictes qui leur ont été imposées n’ont pas été les mêmes dans les autres pays et l’entraîneur avoue que cette absence se fait sentir. 

« Les Européens ont eu au moins cinq ou six tournois (avant les mondiaux) et nous, nous n’en avons eu qu’un seul, alors c’est difficile. Les athlètes se donnent à fond, mais pour être bon en compétition, il faut faire des compétitions. Il n’y a pas de secret. […] Ils ont fait ce qu’ils avaient à faire, ils se sont battus fort et ils doivent rester positifs. » 

De manière générale, Cantin est satisfait des performances de ses troupes à ces Championnats du monde, vu les circonstances. Il ne cache pas qu’il reste encore du travail à faire pour que les judokas retrouvent le sommet de leur forme. 

« La ligne était souvent mince entre la victoire et la défaite pour certains de nos athlètes cette semaine. Nos jeunes s’entraînent fort et ils restent motivés, on va être capables de passer à la prochaine étape sous peu », a conclu Jean-Pierre Cantin. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média