Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

29 avril 2021

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Le transfert d’entreprise, pas une mince affaire

Planification

Vente

©Photo archives

Le transfert d’entreprise devrait commencer à s’organiser de 2 à 3 ans avant la date souhaitée de la retraite.

REPRENARIAT. En tant qu’entrepreneur, le départ à la retraite exige davantage de planification. Selon le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ), un entrepreneur averti devrait entamer les démarches visant à céder son entreprise de deux à trois ans avant le moment souhaité de sa retraite.

« On sous-estime encore beaucoup l’importance et l’ampleur du transfert », remarque toutefois Chantal Thibault, conseillère en transfert d’entreprise pour la région de Lanaudière. Année après année, elle rencontre des entrepreneurs qui s’y prennent « à la dernière minute ». En effet, selon les données recueillies par Statistique Canada en août 2020, environ 5,6 % des entreprises québécoises avec au moins un employé, tous secteurs confondus, affirmaient avoir l’intention de transférer l’entreprise au cours de la prochaine année. En chiffre, cela représente un peu plus de 15 000 entreprises à transférer imminemment à l’échelle de la province.

 

De plus, on peut estimer que la majorité de ces transferts se feront à l’externe (à l’extérieur de la famille et des membres du personnel). Il s’agit du type de transfert le plus accompagné par le CTEQ dans la région de Lanaudière. Au Québec, les transferts externes représentaient environ les deux tiers des transferts en 2020. Ce qui signifie pour l’entrepreneur de devoir trouver son repreneur.

 

Avec une part considérable d’entrepreneurs vieillissants dans la région de Lanaudière, environ le tiers était âgé de plus de 55 ans en 2016 selon les données recueillies par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, on peut prévoir qu’un nombre important d’entreprises devra être cédé dans les années à venir. Parmi les entrepreneurs actuellement accompagnés par le CTEQ, une trentaine sont activement à la recherche d’un repreneur. « Mais il y a beaucoup plus de cédants », estime Chantal Thibault. La conseillère en transfert d’entreprise constate que les gens ne sont pas sensibilisés aux services d’aide offerts par le CTEQ.

 

Dans le répertoire de l’organisme, on remarque tout de même que 350 repreneurs, dont 80 Lanaudois, sont intéressés à faire l’acquisition d’une entreprise dans la région. « La pandémie a eu un effet à la hausse sur les inscriptions de repreneurs dans notre banque. » Si plusieurs entrepreneurs sont en quête d’opportunités, on ne dénote toutefois pas pour l’instant d’augmentation importante du nombre de cédants, malgré les impacts financiers qu’a pu engendrer le confinement dans la dernière année, nous indique Mme Thibault.

 

Le transfert, étape par étape

Plus qu’une simple transaction de vente, le transfert d’entreprise comporte plusieurs étapes, d’où l’importance d’être prévoyant. La finalité du processus, le transfert des pouvoirs et des savoirs n’est pas à négliger : « Elle varie en fonction de l’entreprise, mais elle devrait durer minimalement six mois. » Cette période de transition est nécessaire à la bonne continuité des activités de l’entreprise, estime Chantal Thibault. Lorsque la vente est réalisée à la dernière minute, c’est souvent cette période qui se trouve amputée.

En bref, la vente d’une entreprise nécessite la création d’une fiche de vente. Le prix qui y sera indiqué doit résulter d’une évaluation de l’entreprise. À la suite de quoi, des rencontres de maillage seront organisées entre le cédant et le repreneur potentiel. Le cédant présente ensuite les états financiers au repreneur qui pourra rédiger une lettre d’intention si l’intérêt pour l’achat se confirme. Enfin seulement arrivent la phase de négociation et la revue diligente. Cette étape cruciale précédera l’offre d’achat finale qui viendra officialiser le début du transfert.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média