Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

08 avril 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Lanaudière fait partie des régions surveillées de près

Covid-19

François Legault

©Émilie Nadeau

Le premier ministre François Legault.

Lors d'un point de presse le 8 avril, le premier ministre François Legault a confirmé que le Québec est définitivement dans une troisième vague de la pandémie.

"On n'a pas eu le temps de complètement déconfiner de la deuxième vague avant le début de la troisième vague. La situation change, mais on est à peu près comme partout ailleurs dans le monde. Le Québec n'est pas sur une autre planète. On n'a pas le choix de confiner et de déconfiner à chaque vague. Quand on confine, c'est pour aider la santé physique et quand on déconfine, c'est pour aider la santé mentale."

Le premier ministre a affirmé qu'il assume toutes les décisions annoncées, que malgré les recommandations de la santé publique, les décisions finales viennent de lui et de son équipe.

"C'est impossible de plaire à tout le monde. Certains voudraient moins de restrictions. D'autres en voudraient plus."

Le Québec fait état d'une forte augmentation du nombre de cas de la Covid-19.

Trois régions (Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches et Outaouais) ont une situation très inquiétante. "C'est partout et ce sont des gens de tous les âges. Malgré les mesures annoncées la semaine dernière, la situation perdure."

Les mesures spéciales d'urgence sont ainsi prolongées dans la Communauté métropolitaine de Québec, la ville de Gatineau ainsi que dans les MRC des Collines-de-l'Outaouais, de Beauce-Sartigan, de Bellechasse, des Etchemins, de La Nouvelle-Beauce et de Robert-Cliche jusqu'au dimanche 18 avril (fermeture des écoles, fermeture des commerces non essentiels et couvre-feu à 20 h).

En ce qui concerne les régions de Montréal et de Laval, le taux de contagion demeure élevé, mais la progression n'est pas trop forte pour le moment. Toutefois, il est prévisible que la situation progresse en raison de la densité de la population. Ainsi, une mesure préventive est ajoutée. Sur l'Île de Montréal et à Laval, à compter du dimanche 11 avril, le couvre-feu revient à 20 h.

Parmi les autres régions qui inquiètent le gouvernement, M. Legault a cité l'Estrie. "L'Estrie est sous haute surveillance. La santé publique analyse la situation d'heure en heure. La semaine prochaine, on n'aura peut-être pas le choix de faire passer l'Estrie en zone rouge."

Les régions des Laurentides, de Lanaudière et de la Montérégie sont également sous surveillance. "Pour l'instant, la situation est à la moitié de ce qu'on vit à Montréal et à Laval. C'est stable, mais ça reste plus élevé que ce qu'on voit ailleurs. On surveille ces régions de près."

Dans Lanaudière, le couvre-feu demeure de 21 h 30 à 5 h.

Le premier ministre s'est réjoui de l'affluence aux centres de vaccination. "La vaccination est le passeport pour la liberté."

Les prochaines semaines seront critiques. "Ce qui se passe dans la ville de Québec peut se produire partout. On n'est pas à l'abri d'une explosion de cas. Le variant est plus contagieux et plus vicieux. Il faut être plus prudent que jamais."

 

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média