Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 novembre 2020

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

La Rue Flavie-Poirier voit le jour

Séance du conseil à Saint-Charles-Borromée

Hôtel de ville web

©(Photo archives) - L'Action

La Ville de Saint-Charles-Borromée.

Lors de la séance du 16 novembre dernier, les élus charlois ont confirmé le nom de la nouvelle rue perpendiculaire à la rue de La Petite Noraie et qui sera au cœur d’un futur développement, le Carrefour Noraie. Elle prendra le nom de Flavie-Poirier en hommage à une ancienne conseillère municipale décédée il y a une dizaine d’années.  

Vaste projet résidentiel et commercial, le Carrefour Noraie a été lancé à l’automne avec un investissement de plus de 4M$. Des immeubles résidentiels totalisant près de 200 unités de logement, plusieurs commerces, un restaurant et une station-service sont notamment prévus. Les premières unités de logement dans le secteur seront disponibles en 2021. La toponymie de la nouvelle rue a été choisie afin d’honorer la première femme élue au conseil municipal de Saint-Charles-Borromée, Flavie Poirier, qui fut conseillère de 1984 à 1996. Décédée en 2010, elle fut étroitement associée à la culture, elle a notamment contribué au développement de la première bibliothèque municipale de la ville et le la Maison Antoine-Lacombe. Le toponyme a été recommandé par le comité de toponymie et adopté par les élus. La Ville a également manifesté son désir de favoriser une plus grande place aux toponymes féminins dans le paysage charlois. « Je salue cette initiative de notre Comité de toponymie de mettre de l’avant des pionnières de la trempe de Mme Flavie Poirier. Cette dame aura incontestablement servi de modèle à plusieurs autres femmes ce qui permet aussi de rendre le paysage politique de plus en plus varié et inclusif », a indiqué par voie de communiqué le maire Robert Bibeau.  

Toujours lors de cette séance, les élus ont octroyé des dons de 2500 $ chacun à la Manne quotidienne et la Guignolée de la Société Saint-Vincent-de-Paul. Le conseil a accordé ce montant pour la période de Noël vu l’accroissement de la pauvreté en contexte de pandémie.  

Pas de ralentissement dans le domaine de la construction 

Le rapport des permis de construction a été déposé pour le mois d’octobre. Vingt-quatre permis totalisant 16 unités de logements et représentant une valeur de près de 4M$ ont été octroyés lors du dernier mois. Signe que la pandémie ne semble pas avoir ralenti le milieu de la construction, la Ville a jusqu’à maintenant octroyé 366 permis totalisant 356 unités de logement pour l’année. Pour 2018 et 2019, la Ville avait octroyé respectivement 236 et 346 permis. En date d’octobre, la valeur des permis émis cette année atteint 60 243 738$, ce qui est nettement plus élevé que les totaux de 2018 et 2019, situés respectivement à 51M$ et 50M$.

Flavie Poirier

©(Photo gracieuseté) - L'Action

Flavie Poirier au centre

Comment passez-vous vos soirées de reconfinement?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média