Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 novembre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Un nouvel album solo pour Nicolas Boulerice

Maison de pierres- Confiné aux voyages

Nicolas Boulerice

©Photo gracieuseté - Tzara Maud - L'Action

Nicolas Boulerice et Frédéric Samson.

Cinq ans après la sortie de l’album solo Maison de bois, Nicolas Boulerice (aussi membre du groupe Le Vent du Nord) signe le deuxième volet de son triptyque avec Maison de pierres – Confiné aux voyages. Sa magnifique voix et la contrebasse de Frédéric Samson s’unissent pour offrir 13 complaintes traditionnelles accompagnées d'autant d’ambiances sonores captées à Saint-Antoine-sur-Richelieu.

« Ces chansons, connues ou moins connues, ont parcouru le temps et l’espace jusqu’aux chemins de mon village, ce pays que je marche, que je chante et dont j’ai embrassé les silences entre les volées d’outardes d’un printemps inquiétant. Vous ferez maintenant, à votre tour, la découverte de cette étrange saison comme je l’ai vécue, sous la pluie, dans les champs ou au bord de la rivière Richelieu », raconte Nicolas Boulerice.

Cette rencontre, qui est d’abord celle d’un territoire et d’un répertoire, puis celle d’une voix et d’une contrebasse, se déroule sous le thème du voyage. « Pour me permettre le voyage que la pandémie nous refusait, j’ai assemblé des chansons de ma grand-mère ou de ma blonde, des mélodies glanées dans mes livres, chez Jean-Paul Lanoie ou bien chez Jean-Paul Guimond, grand réparateur et gardien de chansons », explique l’artiste. Bien loin de l’expérience musicale qu’il vit avec Le Vent du Nord depuis 18 ans, Nicolas Boulerice a misé sur des chansons dénudées où chaque note, chaque son, chaque parole a sa place. « On associe souvent la musique traditionnelle au temps des Fêtes particulièrement au Québec. Cet album est parfait pour un Noël en confinement sans party! Il s’écoute doucement et lentement lors d’un souper en bonne compagnie », souligne-t-il.

Nicolas Boulerice savait que seul Frédéric Samson (groupe Small World Project) pouvait donner vie à ce voyage musical grâce à sa contrebasse. Amis depuis 30 ans, les deux complices ont enregistré cet album à l’église de Saint-Antoine-sur-Richelieu avec l’ingénieur de son renommé Charles-Émile Beaudin (La Voix, Céline Dion, OSM…) originaire de ce même village. D’autres collaborateurs s’ajoutent dont Olivier Demers (violon et collaboration aux arrangements) ainsi que plusieurs voisins qui ont contribué à la captation d’ambiances sonores avec notamment des cloches, des chevaux et des tonneaux. Une belle histoire de famille en confinement. Maison de pierres deviendra aussi un spectacle envoûtant voix-contrebasse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média