Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Communauté

Retour

16 novembre 2020

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

139e édition de la guignolée de la Saint-Vincent-de-Paul

L’organisme joliettain souhaite amasser 75 000 $

Société Saint-Vincent-de-Paul de Joliette

©(Photo Christian Belhumeur-Gross) - L'Action

Jade Poitras-Bessette, en remplacement de Pierre-Luc Bellerose, Mario Vadnais, André Nadeau et France Comtois, coordonnatrice de la Société Saint-Vincent-de-Paul de Joliette.

La Société Saint-Vincent-de-Paul de Joliette lance la programmation de sa guignolée 2020 en mode allégé vu le contexte de la pandémie. Malgré les obstacles liés à la situation sanitaire, l’organisme souhaite amasser près de 75 000$ afin d’offrir à près de 1 350 ménages dans le besoin des bons alimentaires.  

C’est le 13 novembre dernier, en présence de Mario Vadnais, président de l’organisme, et de Jade Poitras-Bessette, qui représentait Pierre-Luc Bellerose, président de la Chambre de commerce du Grand Joliette, que la programmation de l’édition 2020 a été présentée. L’an dernier, la guignolée avait permis d’amasser 156 608$ et de répondre à 1 141 demandes et ainsi distribuer près de 126 000$ en bons ou paniers de Noël. L’organisme souhaite répondre cette année à un volume similaire de demandes, mais dans le contexte de la pandémie, la cueillette de dons risque d’être plus difficile et la guignolée se tiendra dans un mode allégé.  

Pour cette édition bien particulière, aucune activité de sollicitations aux portes des commerces ni aux Galeries Joliette ne sera tenue. Aucune activité de porte à porte n’aura également lieu. De plus, l’organisme souligne qu’il n’y aura ni cueillette ni distribution de denrées non périssables cette année et invite les donneurs habituels à remplacer les denrées par des dons en argent. Vu ces allégements, l’organisme s’est fixé un objectif plus modeste de 75 000$. Les donateurs pourront ainsi faire des dons en argent via des tirelires qui seront présentes dans plusieurs commerces, en argent ou par chèque directement au comptoir de la Saint-Vincent-de-Paul ou via un chèque avec l’enveloppe distribuée dans le publisac le 25 novembre prochain ou le bon à découper dans les pages de L’Action.  

Malgré cet objectif vu à la baisse, l’organisme reconnaît que les besoins sont criants cette année et souhaite tout de même répondre à autant de demandes que l’an dernier. Selon son vice-président, André Nadeau, pour y parvenir, la Société Saint-Vincent-de-Paul puisera dans son fonds de réserve et couvrira ainsi le manque à gagner. Questionné sur l’impact financier de la présente crise sur les recettes de l’organisme qui a d’ailleurs vu son magasin être fermé pendant plusieurs semaines, M. Nadeau ne s’est dit aucunement inquiet et assure que la Saint-Vincent-de-Paul sera encore au rendez-vous dans les prochaines années. « Notre organisme a passé à travers une pandémie, deux guerres mondiales et plusieurs crises économiques et on est toujours là. On devrait être capable passer à travers celle-là » a-t-il souligné de ton confiant.  

L’inscription pour les demandes de bons de Noël aura lieu du 23 novembre au 3 décembre. Les personnes intéressées pourront s’inscrire par téléphone au 450 759-4862 ou au 450 398-4862. Les bons seront remis entre le 15 et le 19 décembre prochains. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média