Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

26 mai 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Maud Chapleau remporte le titre de joueuse par excellence

Réseau du sport étudiant du Québec

Maud Chapleau

©Photo gracieuseté - L'Action

Maud Chapleau a remporté le titre de joueuse de l’année du RSEQ.

L’athlète lanaudoise Maud Chapleau, qui fait partie de l’équipe féminine de volleyball Rouge et Or de l’Université Laval, vient de remporter les honneurs.

En effet, l’étudiante-athlète de quatrième année a été nommée joueuse par excellence du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour la première fois de sa carrière.

Elle a aussi été nommée sur la première équipe d’étoiles au Canada. Il s’agit d’une deuxième distinction pour celle qui étudie en Santé et sécurité au travail puisque l’an dernier, elle avait été élue sur la deuxième équipe d’étoiles.

En entrevue avec L’Action, elle souligne que si les années antérieures ont été marquées par des ajustements techniques, sa quatrième année universitaire aura été couronnée par plusieurs succès. « Ça aura été une année de déblocages. »

Elle ne s’attendait toutefois pas à être sacrée joueuse par excellence. « J’ai été surprise et contente de recevoir ce titre! En regardant mes statistiques, je crois que ce qui a fait la différence, c’est que je suis une athlète complète, je fais des points à l’attaque tout en livrant la marchandise à l’arrière. »

Pour son entraîneur-chef Danny Da Costa, Maud est une leader importante au sein de la formation.

Ses 262 frappes payantes en 82 manches lui confèrent une moyenne de 3,20 par set, la deuxième meilleure du circuit. Elle vient également au second rang pour le nombre de points (298), au troisième échelon pour la moyenne de points par manche (3,63) ainsi qu’en 11e place pour le pourcentage de réussite (.210). Elle a également dominé le RSEQ pour le nombre total (291) et la moyenne par set de récupérations défensives (3,55).

Maud Chapleau souligne que ce titre pourrait éventuellement avoir des retombées pour la recherche de commanditaires ou la demande de bourses par exemple.

Soulignons que la saison s’est terminée pour Maud Chapleau et ses coéquipières alors qu’elles se sont inclinées en finale du RSEQ face aux Carabins de Montréal.

Toutefois, Maud Chapleau mentionne que ce match aura aussi marqué la fin de la saison universitaire puisque les championnats nationaux ont été annulés en raison de la pandémie de la Covid-19.

« Depuis la fin mars, on ne peut plus mettre les pieds au gym, on reçoit des entraînements à faire à la maison pour la musculation. »

Maud Chapleau évolue aussi comme joueuse élite de volleyball de plage et comme dans les autres sports d’équipe, l’incertitude plane. Elle avoue qu’à ce stade-ci, elle ne sait pas à quel point la saison sera perturbée ni même si elle pourra jouer.

« C’est difficile, on est à la maison... C’est dur de se motiver, mais quand je m’entraîne, ça me fait du bien physiquement et moralement. »

Si son sport peut reprendre, elle souhaite avoir une aussi belle année tant au niveau individuel que collectif avec le Rouge et Or. Ce sera aussi sa dernière année en tant que joueuse universitaire.

Parmi ses projets, elle aimerait faire la sélection pour Team Canada en volleyball de plage.

Maud Chapleau

©Photo gracieuseté - L'Action

Maud Chapleau a remporté le titre de joueuse de l’année du RSEQ.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média