Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

26 février 2020

Pierre Lussier - infolanaudiere@lexismedia.ca

Un rayonnement régional

Centre d’action bénévole Émilie-Gamelin

CABEM

©Photo gracieuseté - L'Action

Bouger, s’étirer, plier les bras et les jambes, c’est faire du stretching.

Le Centre d’action bénévole Émilie-Gamelin compte 6117 membres et il connaît un succès incontestable auprès du public dans l’ensemble de la municipalité régionale de comté de Joliette (MRC), dont la population était de 68 201 habitants en 2018.

C’est à la suite d’un projet d’études des besoins des aînés de la région mené par des étudiants du Cégep à Joliette en 1972 qu’un embryon de centre a vu le jour un an plus tard, sous le nom de L’Entraide Troisième Âge. En 1998, l’organisme s’installe dans un immeuble tout neuf au 80, rue Wilfrid-Ranger à Saint-Charles-Borromée (SCB) afin de mieux répondre aux besoins grandissants de la population. Plus tard en 2001, L’Entraide devient officiellement le Centre d’action bénévole Émilie-Gamelin en hommage à la fondatrice de la communauté des Soeurs de la Providence.

Plus de 450 bénévoles

Parmi les services les plus demandés, on retrouve notamment l’accompagnement médical, la popote roulante et les visites d’amitiés sans oublier les activités quotidiennes dans les locaux du Centre. Trois salles sont utilisées par les bénéficiaires qui peuvent s’inscrire aux activités de leur choix en se procurant une carte de membre.

Des exercices d’assouplissement, de concentration et de mémoire sont offerts afin de préserver l’autonomie de nos aînés. La danse en ligne, les jeux de société et les excursions d’un jour sont également au programme. On note aussi des rencontres d’information et des sessions de formation destinées au public en général et aux bénévoles du Centre.

Sans l’aide des 450 bénévoles, les 12 employés permanents de l’organisme ne pourraient suffire à la tâche, par exemple il faut des chauffeurs pour conduire des bénéficiaires à des rendez-vous médicaux ou livrer des repas à domicile.

« La clientèle est majoritairement constituée d’aînés, mais le Centre répond également au besoin d’une clientèle plus fragile peu importe l’âge, au cas par cas », précise Nathalie Maillé, coordonnatrice des événements et communications au sein de l’organisme.

Fondation et projets

Selon Nathalie Maillé, le Centre d’action bénévole reçoit des subventions qui couvrent le quart de son budget tandis que l’autofinancement par le biais de levées de fonds, de commandites et de dons complète  notamment avec des activités annuelles comme les trois tournois de poker, le tournoi de golf, le festival du hot-dog, la soirée dansante et un brunch.

« Une Fondation a été mise en place pour organiser des collectes de fonds afin de soutenir le Centre », affirme Nathalie Maillé qui estime qu’elle sera fonctionnelle très bientôt.

Le Centre a présentement un projet pilote avec un nouveau service d’accompagnement autre que médical selon Nathalie Maillé. Des projets d’agrandissement des locaux sont aussi à l’étude. Le rayonnement de l’organisme dans la MRC de Joliette témoigne du dynamisme de l’équipe de la directrice générale Ann Soucy sans oublier le conseil d’administration présidé par Louise Rondeau.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média