Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Emplois Lanaudière

Retour

23 février 2020

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Un projet qui a transformé plusieurs jeunes femmes

Miro Mitchim

Miro Mitchim

©(Photo gracieuseté)

La sous-cheffe Odette Dubé et les participantes de Miro Mitchim 2018-2019.

Dans le cadre de son travail au Centre d’amitié autochtone de Lanaudière, Marilou Adam a mis sur pied le projet Miro Mitchim l’an dernier. Une initiative qui a permis à une quinzaine de jeunes femmes autochtones de se développer et de se découvrir à travers la cuisine.  

Le matin, les participantes étaient en formation plus théorique avec une enseignante et elles apprenaient diverses notions sur l’élaboration d’un budget, la saine alimentation et les saines habitudes de vie. Puis, en après-midi, elles passaient à la pratique et voyaient avec Mme Adam les bases culinaires comme les différentes techniques de coupes et de cuisson.  

Après 400 heures de pratique, les jeunes femmes recevaient un diplôme semi-spécialisé. Au total, 14 sur 17 ont gradué. «Ces jeunes femmes, je les ai vues progresser, cheminer et évoluer à travers ce programme», a mentionné avec fierté celle qui a aussi un BAC en nutrition.  

L’une de ses étudiantes a tellement aimé son expérience qu’elle s’est inscrite à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). «Elle a été engagée à la Distinction comme sous-chef à temps partiel, pendant qu’elle fait ses études, et a gagné un concours à son école pour avoir présenté les trois meilleurs plats, je suis tellement fière d’elle!» 

Deux autres des jeunes femmes travaillent maintenant à temps plein en restauration dans les environs de Joliette et trois autres sont retournées à Manawan, mais sont toujours dans le domaine de l’alimentation.  

Ce sont de belles réussites pour Mme Adam qui a bâti ce projet de A à Z. De la conception, au budget jusqu’à la pédagogie, l’évaluation et l’encadrement, elle a tout mis en place. Cela a donc été un dur coup quand elle a su que le projet ne serait pas renouvelé cette année, faute de subventions, mais pour elle, ce n’est que partie remise.  

 

Alexia 

«J’ai eu l’avantage d’apprendre beaucoup de choses sur la cuisine, la nutrition, les interactions au travail, l’hygiène et la salubrité! Je n’oublierai jamais ceux qui m’ont formée à devenir qui je suis, je les remercie de m’avoir prise sous leurs ailes! Aujourd’hui, j’ai un travail stable dans le domaine de la restauration à Manawan, je suis responsable de la gestion en cuisine! Je suis devenue cuisinière et c’est grâce à cette formation!»

Lorraine 

«La formation Miro Mitchim m'a permis d’apprendre les bases de la cuisine, de m'améliorer sur certaines choses, mais surtout d'avoir confiance en moi et mes capacités. En outre, grâce à cette formation, j'ai pu m'orienter dans une profession qui m'intéresse. C'est pourquoi j'ai décidé de continuer dans cette voie en faisant mon DEP en cuisine. »

Christiane 

«Je voulais travailler pour subvenir aux besoins de ma famille, mais je n'avais pas encore assez d'expérience pour trouver une job. Donc, j’ai pris la chance de me faire former par des profs extraordinaires que je ne remercierai jamais assez, grâce à eux, j'ai finalement trouvé du travail. Je remercie aussi le Cora de Joliette de m'avoir fait confiance. » 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média