Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 février 2020

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Centre de congrès : Le report du règlement d’emprunt rejeté

Séance du 3 février

Conseil Joliette

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Alexandre Martel a tenté, lors de la séance du conseil du 3 février, de reporter l’adoption du règlement d’emprunt 199 du Centre de congrès, mais une fois de plus, il s’est buté à un autre refus.

Avant l’acceptation de l’ordre du jour, le conseiller au siège numéro 8 a sollicité la mairesse suppléante, Claudia Bertinotti, en remplacement d’Alain Beaudry, absent jusqu’au 17 février pour des raisons personnelles, de suspendre l’adoption du règlement d’emprunt 199 concernant le Centre de congrès. 

Dans son plaidoyer, M. Martel évoque de nombreuses raisons, notamment le fait que l’entérinement du règlement pourrait mener à une consultation publique et que les gens désirant cette consultation connaîtront sa nature précise seulement à partir du 24 février, soit à la prochaine séance du conseil. 

« Considérant qu’en adoptant le règlement aujourd’hui, le registre se fermera avant le 24 février et que de ce fait, la population n’aura pas toute l’information au moment de l’ouverture du registre, qu’il s’agit du seul moment où l’ensemble de la population aura l’occasion de demander à être consulté sur le projet ainsi que devant l’importance du règlement d’emprunt et des changements apportés à ce jour, je demande de suspendre son adoption », a-t-il fait savoir. 

À la suite de cette proposition, appuyée par Danielle Landreville, le conseiller Yves Liard a réclamé le vote. Luc Beauséjour a été le premier à se prononcer, s’opposant parce que « les citoyens ont toutes les possibilités pour aller chercher les demandes d’ouverture de registre et de s’objecter dans tous les projets que la Ville de Joliette met de l’avant ».  

Quant à la mairesse suppléante, elle a donné son appui à M. Martel, en plus de souligner que « les citoyens ont le droit de se prononcer aussi ». Toutefois, Yves Liard s’est insurgé en indiquant qu’il était « d’accord à ce que les gens se prononcent », mais que ce soir, la question était de « savoir si on veut le retirer [le règlement d’emprunt] ». Puisque cinq conseillers ont voté en défaveur, la demande a été refusée. 

D’ailleurs, une consultation publique sur le sujet pourrait avoir lieu dans la semaine du 17 février. La Ville publiera un avis dans les prochains jours. 

Plus de 300 000 $ en aides financières diverses 

Le conseil municipal a dévoilé les diverses aides financières versées pour l’exercice financier de 2020. Plus de 300 000 $ seront distribués, dont la plus imposante portion au Festival de Lanaudière (100 000 $). La Société de développement du centre-ville (60 000 $) et le Musée d’art de Joliette (50 000 $) suivent de près. 

Par la suite, la Coopérative des producteurs du marché public de Joliette (26 006 $), la Fondation pour la santé du Nord de Lanaudière (20 000 $), la Maison des Jeunes La Piaule (13 000 $), la Société d’histoire de Joliette (10 000 $) ainsi que les Marchés de Noël de Joliette (10 000 $) ont tous reçu un coup de pouce financier dans les cinq chiffres. 

Enfin, l’Orignal tatoué (5000 $), le Festival de Lanaudière – Cinéma musical gratuit à l’Amphithéâtre (6000 $), la Société musicale Fernand-Lindsay – Opus 130 (3000 $), la Fondation de l’Académie Antoine-Manseau (5000 $), la Manne quotidienne (5000 $), la Soupière (5000 $) ainsi que Maison et Jardins Antoine-Lacombe (5000 $) recevront également une part de cette aide.  

La séance en bref 

La Ville a amendé le règlement d’emprunt 198 concernant les travaux à la station d’eau potable. L’ajout d’un système de désinfection aux ultraviolets ainsi que la mise aux normes des systèmes de ventilation et de chauffage engendreront une dépense de 4,6 M$. 

Le début des travaux pour la réfection de la rue Saint-Charles-Borromée Nord entre le boulevard Manseau et la voie ferrée s’enclenchera après le 24 juin. La Ville précise que les travaux de la rue Saint-Pierre Sud seront terminés avant le début de ce chantier. 

La Maison des Jeunes La Piaule a obtenu une aide financière de 400 $, en plus des taxes applicables, pour assurer le coût de location d’un autobus. 

Ange Morin et Mathieu Lizée sont les deux étudiants pigés pour participer au programme d’échange intermunicipalités à Brive-la-Gaillarde. 

Que pensez-vous de l’abolition des commissions scolaires?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média