Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 janvier 2020

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Faire une plus grande place aux Premières Nations

Entrevue avec la comédienne Jemmy Echaquan-Dubé

Jemmy Echaquan-Dubé (Fugeuse)

©(Photo gracieuseté)

Jemmy Echaquan-Dubé dans son rôle de Daisie au sein de la série Fugueuse présentée à TVA.

Faisant partie de la distribution de la deuxième saison de la populaire série Fugueuse diffusée à TVA, la jeune comédienne et réalisatrice Jemmy Echaquan-Dubé, originaire de Manawan et ayant vécu à Joliette, souhaite, à travers sa percée dans le monde télévisuel, poursuivre son travail de sensibilisation sur la place des Premières Nations dans la société et continuer à combattre les préjugés. Évidemment, beaucoup reste encore à faire.

Âgée d’à peine 26 ans, Mme Echaquan-Dubé a déjà une feuille de route intéressante. Après des études en arts visuels au Cégep de Trois-Rivières, elle s’est impliquée auprès de Wapikoni, un organisme de médiation audiovisuelle destiné à diffuser la culture des Premières Nations et à valoriser le talent des jeunes autochtones. Avec l’aide de cet organisme, elle a réalisé plusieurs courts métrages, dont Deux Pocahontas en ville, qui, sur un ton humoristique, cherche à sensibiliser la population aux différents préjugés subis par les autochtones. Elle a également œuvré comme stagiaire à l’Office national du film et travaille aujourd’hui comme monteuse professionnelle. Elle est entre autres porte-parole du Réseau jeunesse des Premières Nations du Québec et du Labrador et elle organise divers ateliers de sensibilisation sur les réalités autochtones. « Nos vies sont un éternel atelier de sensibilisation » souligne-t-elle d’ailleurs en parlant de ses réalisations. 

Pour Jemmy, réaliser des films et être comédienne, c’était un rêve depuis qu’elle était toute petite. Malgré l’adversité et une jeunesse passée entre Joliette et Manawan, elle a maintenu son objectif. Elle souligne avoir eu quelques moments difficiles durant sa jeunesse, surtout son passage au secondaire à Joliette où elle disait ne pas se sentir entièrement à sa place. C’est finalement un retour dans sa communauté d’origine à Manawan qui lui a permis de réussir le secondaire et de se diriger ensuite vers des études en arts visuels.  

Une plus grande visibilité des autochtones 

Jemmy explique avoir décroché son rôle dans Fugueuse après deux auditions. C’est après avoir envoyé ses coordonnées à la boite de casting qu’elle fut convoquée pour auditionner. C’est suite à une deuxième audition avec l’actrice principale de la série, Ludivine Reding, qui lui donna la réplique, qu’elle fut finalement choisie pour interpréter Daisie, une jeune Atikamekw originaire de Manawan, et ce, à peine deux semaines avant le début du tournage. Jemmy se réjouit de contribuer, par ce rôle, à une plus grande visibilité des gens des Premières Nations à la télévision. Elle souligne que l’on commence d’ailleurs à en voir de plus en plus. « C’est sûr que j’ai hâte de voir des autochtones dans des rôles un peu plus positifs » souligne-t-elle, faisant allusion aux divers rôles récents mettant de l’avant des autochtones. « Je me suis d’ailleurs posé la question tout au long du tournage sur la conception négative à l’égard des autochtones que pouvait transmettre mon personnage. Il y a des pours et des contres. En même temps, on montre une réalité que vivent des autochtones et ça nous permet aussi d’être plus visibles. » Selon elle, ça reste tout de même une occasion de poursuivre la sensibilisation sur la réalité des autochtones. Jemmy ne cache pas non plus avoir hâte au jour où des comédiens et des réalisateurs autochtones ne seront pas mis de l’avant simplement parce qu’ils sont autochtones, mais d’abord et avant tout pour leur talent.  

Outre la série Fugueuse, Jemmy souligne avoir été approchée pour un rôle futur. Entre-temps elle poursuit divers projets artistiques, dont la réalisation d’un documentaire et éventuellement d’une fiction avec pour objectif de poursuivre la sensibilisation et la lutte au racisme ainsi qu’aux préjugés.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média