Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Commerces en action

Retour

06 janvier 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

4 maladies du chien à éviter en hiver

Publireportage vétérinaire

Licences de chien

©Archive - L'Action

Les petits chiens et les chiens à la morphologie fine sont plus sensibles au froid l’hiver. Les soins à leur apporter sont donc différents en cette saison. Les plus gros ne sont pas forcément épargnés, mais pour d’autres raisons. Comment protéger nos chers compagnons des dangers qui les attendent ?

Les chiens ont une température corporelle supérieure à la nôtre, entre 38,5 et 39°C selon leur taille. Ils sont donc très sensibles au froid. D’une manière générale, il est conseillé de raccourcir les promenades, quitte à en faire plusieurs dans la journée, de manière à les protéger. Dès qu’ils frissonnent, il faut les rentrer rapidement. Des compléments alimentaires peuvent les aider à supporter de basses températures. Ils ont un effet anti-inflammatoire et renforcent les défenses immunitaires.

1. La gastrite des neiges

L’ingestion de neige en grande quantité est dangereuse pour le chien. Elle peut provoquer l’apparition de diarrhées et de vomissements, voire une gastrite sévère. Dès l’apparition des symptômes, consultez d'urgence un vétérinaire près de Candiac. De même, l’absorption d’antigel peut être mortelle. C’est la deuxième cause d’intoxication des chiens l’hiver. Le goût sucré de ce produit les attire beaucoup.

2. Les problèmes de peau

Le sel utilisé pour le déneigement des voies est très irritant pour les coussinets de nos compagnons. Ils ont donc tendance à se lécher beaucoup, aggravant ainsi leurs lésions. Pour l’éviter, il est recommandé de bien rincer les pattes du chien à la fin de chaque promenade. Il arrive aussi que le chien soit tenté d’en ingérer. Aux premiers vomissements, consultez un vétérinaire.

3. Les brûlures oculaires

La réverbération du soleil sur la neige est néfaste sur l’homme et au même titre sur le chien. Il faut donc au maximum éviter de les y exposer, surtout si votre compagnon est à poil blanc. Le soleil peut avoir des effets encore plus néfastes dans la mesure où il possède des zones cutanées à faible pigmentation. Du coup, il pourrait souffrir d’érythème, voire de carcinomes. À l’instar des humains, badigeonnez-les de crème solaire.

4. La maladie de Lyme

De plus en plus de chiens sont emmenés chez le vétérinaire l’hiver pour diagnostiquer la maladie de Lyme. Force est de constater que les tiques sont résistantes au froid au début de l’hiver du moins et qu’il faut protéger les animaux. C’est d’autant plus important que les tiques peuvent s’installer sur l’humain et transmettre la maladie.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média