Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

26 décembre 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Février : Une ferme lanaudoise se démarque sur la scène mondiale

Rétrospective 2019

Ferme Vieux Saule Holstein

©Photo gracieuseté - L'Action

Les propriétaires de la Ferme Vieux Saule Holstein.

En février, la Ferme Vieux Saule Holstein de Saint-Esprit est nommée dans le palmarès des éleveurs les plus influents des 25 dernières années. Seulement 8 fermes canadiennes ont été ciblées dans ce palmarès publié par le magazine Holstein International.

Cette ferme lanaudoise s’est démarquée autant par les caractéristiques physiques de ses vaches que par la qualité du lait produit. Le propriétaire, Jimmy Perreault, s’est dit fier de la renommée de sa ferme et de représenter Lanaudière à l’étranger.    

Route 158 : Véronique Hivon interpelle le ministre Bonnardel  

Suite à un accident mortel ayant fait deux victimes au début du mois de février, la députée de Joliette a interpellé le ministre des Transports Francois Bonnardel afin que des mesures concrètes soient prises face au lourd bilan de la Route 158, considérée comme l’une des plus meurtrières au Québec. Le député a entre autres demandé au gouvernement qu’il fasse de ce dossier une priorité et qu’un message fort soit envoyé aux Lanaudois.  

Une vocation nouvelle pour l’Église de Sainte-Béatrix 

La municipalité de Sainte-Béatrix et la Fabrique Saint-Pierre de Belles-Montagnes se sont unies pour assurer la pérennité de l’Église. En plus de rester un lieu de culte, l’édifice ferait également office de lieu de culture en abritant dorénavant la bibliothèque municipale. «L’église, c’est une référence, il y a un grand sentiment d’appartenance envers le lieu de rassemblement, c’est une richesse pour la municipalité» avait déclaré le maire Serge Perrault. 

Une Félicienne atteint les sommets du soccer américain 

Bianca St-Georges fut cette année la seule canadienne à être repêchée par la National Women Soccer League. L’athlète de 21 ans originaire de Saint-Félix-de-Valois fut choisie par les Red Stars de Chicago. Bianca a joué au soccer à Saint-Félix-de-Valois jusqu’à l’âge de 9 ans avant de se joindre au Laser de Joliette. Elle a par la suite poursuivi son soccer à Laval et a participé à deux coupes du monde des moins de 20 ans avec l’équipe canadienne. Elle a par la suite joué au soccer au niveau universitaire avec West Virginia où elle a étudié en pré-médecine. 

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

La route 158

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Le maire de la municipalité et les membres de la Fabrique.

©(Photo gracieuseté)

Bianca St-Georges.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média