Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

20 novembre 2019

Donald Brouillette - infolanaudiere@lexismedia.ca

L’école des Montagnes, l’école des élèves entrepreneurs

JEHM

©Photo gracieuseté - L'Action

La coordonnatrice de JEHM Léa-Corinne Bolduc, accompagnée de plusieurs jeunes participants des projets de l’été dernier.

Depuis 2016, l’école secondaire des Montagnes de Saint-Michel-des-Saints offre à ses élèves la possibilité de développer divers projets entrepreneuriaux, dans le cadre de l’OBNL « Jeunes entrepreneurs Haute-Matawinie », ce qui permet à plusieurs d’entre eux d’occuper un emploi estival en gérant l’un des quatre projets mis en place.

La coordonnatrice de JEHM, Léa-Corinne Bolduc, nous explique qu’une cinquantaine d’élèves sur les 115 que compte l’école, participent au projet en cours d’année, en suivant des ateliers en comptabilité, marketing, conseil d’administration, gestion et préparation pour les anciens et nouveaux projets. Le tout en parascolaire, à l’heure du dîner ou après les classes. Au final, une douzaine d’élèves passeront l’été à travailler sur le terrain à l’un ou l’autre des projets.

On a commencé par réanimer un camping sur l’île Baribeau au lac Taureau la première année, un site qui avait déjà servi au camping mais qui était désaffecté. Se sont ajoutés depuis, la location de vélos électriques et la réparation de vélos conventionnels, une savonnerie offrant des produits artisanaux et un centre de location et navette d’embarcations pour la descente de la rivière Matawin.

Les élèves de 1ère secondaire jusqu’à la 3e secondaire sont les plus intéressés par JEHM, précise la coordonnatrice, ils constitueraient environ 70 % des effectifs de JEHM.

Le vent dans les voiles

Les Jeunes entrepreneurs Haute-Matawinie essaiment dans toute la région de Lanaudière et inspirent le démarrage d’initiatives similaires dans d’autres écoles secondaires du territoire. Mais les élèves de l’école des Montagnes n’ont pas l’intention de s’arrêter aux quatre projets en cours.

Pour la saison 2020, ils prévoient le démarrage d’une activité de « paintball » près du chalet du Mont-Trinité, le tout conditionnel à la ratification d’un règlement municipal sur le sujet.

De plus, JEHM veut installer un musée d’histoire régionale de la Haute-Matawinie dans la Maison Longpré, leur quartier général pour tous les projets (des locaux prêtés par la Municipalité), et développer en lien avec ce musée une application mobile pour tablettes et téléphones.

Enfin, dans un tout autre registre, soulignons que l’école des Montagnes héberge aussi un club d’haltérophilie, les Husky. Les jeunes athlètes qui s’y entraînent ont l’occasion de participer aux Jeux du Québec, ils y ont remporté quelque dix médailles d’argent et de bronze en 2019.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média