Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 novembre 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Une légende du rock en spectacle à Joliette

Gowan visite le Centre culturel Desjardins

Gowan

©Photo gracieuseté - L'Action

L’artiste-compositeur et pianiste Lawrence Gowan.

Entre les multiples dates de spectacles de Styx, l’auteur-compositeur et pianiste Lawrence Gowan (connu sous le nom de scène Gowan) trouve encore le temps de se produire en solo. De retour au Québec cet automne, Joliette est sur son carnet de route. Il montera sur la scène du Centre culturel Desjardins le jeudi 28 novembre à 20 h et il a bien hâte.

En entrevue avec L’Action, Gowan confie qu’il aime toujours autant jouer au Québec et que chaque spectacle qu’il y donne est tout simplement épique. Son lien, tout comme celui de Styx, avec le Québec ne date pas d’hier. « Le public est différent de celui qu’on voit ailleurs, le public du Québec est un des premiers à avoir apprécié le rock progressif. »

Né à Glasgow en Écosse et élevé au Canada, Gowan a connu une longue carrière solo qui inclut quatre disques platines, trois disques d’or et un single certifié or avant de rejoindre le légendaire groupe Styx en 1999 en tant que claviériste et l’un de leurs trois chanteurs principaux. Avec Styx, il a enregistré quatre albums studio, trois DVD/Blu-Ray en spectacle et il a joué partout dans le monde. En tant qu’artiste solo, il a lancé six albums studio dans les années 80 et 90 qui ont mené à un album Best Of en 1997. Il est l’auteur du classique A Criminal Mind et de l’album Strange Animal certifié triple platine au Canada.

Gowan souligne que ces chansons, qu’il chante depuis des décennies, sont devenues des morceaux de son âme.

Questionné à savoir pourquoi, selon lui, ces pièces musicales ont su si bien traverser le temps et les générations, Gowan répond : « La musique rock est la plus grande déclaration musicale des 50 dernières années. Pour des milliards de personnes, c’est la musique de leur vie. »

L’auteur-compositeur-interprète souligne que les chansons ont fini par faire partie des gens et de leur existence, tant les mélodies que les paroles. « A Criminal Mind en est un bon exemple. »

Gowan raconte que ce qui est intéressant, c’est de voir son public et celui de Styx se renouveler depuis les 15 dernières années. « Lors des derniers spectacles de Styx, la moitié de la foule avait moins de 30 ans. Ils n’étaient même pas nés lorsque nos disques sont sortis et ils chantent toutes les paroles! »

L’artiste se réjouit que les réseaux sociaux et internet offrent un accès vaste à cette musique aux nouvelles générations. « Ensuite, nous voir en spectacle leur permet une connexion, les chansons deviennent une réalité dans leur vie. »

Le 28 novembre, Gowan montera sur scène avec tout son groupe, dont son frère Terry Gowan à la basse et Todd Sucherman à la batterie (également membre de Styx).

Gowan promet ses grands succès et notamment la pièce Khedive du dernier album de Styx (The Mission) et qui porte le nom du bateau sur lequel son père a pris place lors de la Deuxième guerre mondiale. Il interprétera la plupart des chansons de l’album Strange Animal et au moins une pièce de chacun de ses albums solos. Et, bien entendu, il livrera sans aucun doute son interprétation de Pour un instant d’Harmonium.

Informations www.spectaclesjoliette.com ou 450 759-6202.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média