Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 octobre 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Un geste de solidarité envers les personnes en situation d’itinérance

23e édition de la Nuit des sans-abri

Nuit des sans abri

©(Photo l’Action - Christian Belhumeur-Gross) - L'Action

Jessica Béliveau et Mélanie Bélanger du comité organisateur de la Nuit des sans-abri.

Le 18 octobre prochain dans le parc Lajoie à Joliette se tiendra la 23e Nuit des sans-abri dont l’objectif est de sensibiliser la population à la pauvreté, la désaffiliation sociale et la précarité en matière de logement. Cette 23e édition sera sous le thème Parce que l’itinérance ce n’est pas qu’une seule nuit : 365 jours, 365 nuits, 365 gestes d’espoir.  

C’est le 1er octobre dernier que le comité chargé de l’organisation de la Nuit des sans-abri a présenté le programme de la 23e édition. L’événement se tiendra en simultané le 18 octobre prochain dans plusieurs villes au Québec. Les citoyens sont attendus vers 17 h au parc Lajoie. Un repas communautaire sera servi et des vêtements chauds seront distribués aux personnes en situation de précarité. La nuit sera également animée par divers artistes. Les activités se termineront vers 5 h.  

L’accès difficile au logement 

Les organisateurs ont profité de l’occasion pour rappeler l’importance de la problématique de l’itinérance. «Nous sommes en campagne électorale et la plupart des partis parlent de l’itinérance dans leur plateforme, mais ça reste un enjeu peu médiatisé. C’est notre devoir de rappeler ce que des gens vivent dans la rue» souligne Mélanie Bélanger du comité organisateur. Les organisateurs ont également souligné que le nombre de personnes en situation d’itinérance ou à risque de l’être est en croissance et que les différents organismes communautaires peinent à combler les différents besoins. De plus, l’accès au logement reste difficile pour de nombreuses personnes victimes de préjugés telles que les jeunes, les mères ou pères monoparentaux ou encore les autochtones.   

Le Pompon d’or remis à l’organisme Unité point de départ  

Chaque année, le comité organisateur remet le prix du Pompon d’or à une personne ou à un organisme ayant fait une différence dans la lutte à l’itinérance. Cette année le prix a été remis à Unité point de départ qui œuvre dans le domaine de la toxicomanie. L’organisme a ajouté cette année des lits afin d’héberger les itinérants lorsque les ressources débordent.  

Finalement, la population est invitée, comme lors des dernières années, à faire don de vêtements chauds. Le dépôt de vêtement est situé au 2e étage de la caserne de pompier de Joliette. Les vêtements seront distribués aux personnes dans le besoin le 18 octobre prochain.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média