Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

25 septembre 2019

Donald Brouillette - infolanaudiere@lexismedia.ca

Un rayonnement régional pour le Comptoir vestimentaire

Organisme

Comptoir vestimentaire

©Photo Donald Brouillette - L'Action

Le comptoir vestimentaire.

Véritable phénomène en matière d’économie sociale et environnementale, le Comptoir vestimentaire de Notre-Dame-de-Lourdes déborde de beaucoup les limites de la municipalité, tant du côté des dons reçus que de la clientèle qui le visite.

L’Action a rencontré la responsable du comptoir depuis un an et demi, Monique Lagacé, qui a pris le relais de Gabrielle Roch-Poulin qui fut longtemps à la barre de cet organisme.

« Le comptoir s’adresse à toutes les classes, riches ou pauvres », tient à préciser sa responsable. La plupart des produits sont nettoyés, les vêtements vendus sont en bon état. « On reçoit souvent des produits neufs! », ajoute Monique Lagacé.

Vêtements, vaisselle, bibelots, appareils électriques, articles de sport, jouets et livres, l’éventail des produits offerts est très large. Le Comptoir dispose d’une maison complète pour recevoir et offrir ses produits, en plus d’un garage pour les objets plus encombrants et les articles de sport.

La fierté de la responsable (et de son conjoint) c’est de voir des gens de beaucoup de municipalités environnantes et parfois assez éloignées, fréquenter l’organisme.

« On jette rien! » 

L’équipe d’une dizaine de bénévoles a à cœur de récupérer le plus de matériel possible et de détourner des sites d’enfouissement des objets qui ont encore une vie utile.

Ce rôle environnemental a été reconnu par la MRC de Joliette qui verse une certaine redevance aux comptoirs vestimentaires de son territoire, en fonction du tonnage récupéré et détourné des sites d’enfouissement.

Le Comptoir vestimentaire étant un organisme à but non lucratif, les profits générés par ses activités sont reversés dans la communauté. L’année dernière, le Comptoir a remis plus de 10 000 $ en dons, estime Monique Lagacé. On a notamment versé 5000 $ pour les déjeuners à l’école primaire, 4800 $ pour une étude environnementale à la Coop mobile, 810 $ pour des jeux dans les classes à l’école primaire, etc.

Tout cela en payant l’hypothèque et les frais d’opération de la maison dont le Comptoir est propriétaire. « Le secret c’est que nous sommes tous bénévoles et qu’on ne paie pas de salaires », précise la responsable.

La honteuse question des vols

À l’instar d’autres organismes communautaires du même type, le Comptoir vestimentaire de Notre-Dame-de-Lourdes est régulièrement victime de vols dans les bacs extérieurs servant à recueillir les dons, et ce malgré l’installation de caméras de surveillance! On va d’ailleurs ajouter de nouvelles caméras pour couvrir tous les angles possibles. On ne peut barrer les bacs de dons, car si pour les vêtements il serait possible de les glisser dans une fente par exemple, il en est autrement pour les objets du type vaisselle, bibelots, jouets, etc. « Ce que les clients amènent au comptoir, ça appartient au comptoir! », tranche Monique Lagacé.

Malgré le grand volume transigé, le Comptoir est toujours à la recherche de bénévoles pour grossir son équipe. « Plus de bénévoles, ça nous permettrait de recevoir, trier et vendre plus de stock », nous dit la responsable.

Le Comptoir est ouvert le mardi, de 9 h à 15 h et le samedi, de 9 h à midi. Situé au 3938, rue Principale, près de l’école, on peut le joindre au 450 421-3220.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média