Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 septembre 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Un tout nouvel album pour L’Oumigmag

Une proposition unique

L'Oumigmag

©Photo gracieuseté - L'Action

L’ensemble L’Oumigmag.

MUSIQUE. L’ensemble jazz contemporain et avant-trad lanaudois L’Oumigmag vient de lancer son tout nouvel album, Habitant.

Habiter les territoires géographiques, spirituels et imaginaires du Québec en musique. C’est cette proposition qui anime l’ensemble jazz et avant-trad L’Oumigmag mené par le compositeur, guitariste et poète Sébastien Sauvageau de Sainte-Marcelline-de-Kildare.

Avec son audacieux album double Habitant, L’Oumigmag poursuit la quête lumineuse entamée avec Territoires (2017) en jetant une lumière neuve et rafraîchissante sur les racines musicales du Québec. Habitant est une véritable traversée des mémoires musicales du Québec et donne à voir en musique le fleuve, la forêt, le lien de l’habitant avec son territoire, figure longtemps jugée naïve que le groupe se propose de magnifier tout comme les airs traditionnels. Habitant est conçu comme un espace à visiter et à habiter avec de subtils rappels mélodiques d’une pièce à l’autre. De vastes pièces d’ensemble aux accents progressifs, aux pièces solos intimes et chaleureuses l’album étonne assurément. Coréalisé par Ludovic Bonnier au Studio du Chemin 4, Habitant semble sortir d’un autre temps par son ampleur et par la minutie accordée aux détails sonores. La création de l’album s’est faite avec de nombreux partenaires régionaux, dont les Municipalités de Sainte-Marcelline-de-Kildare et Saint-Alphonse-Rodriguez, l’Abbaye Val Notre-Dame et le Studio de la Côté Jaune.

Le groupe est récipiendaire d’une bourse au Conseil des arts et des lettres du Québec dans le cadre de l’entente territoriale et d’une bourse au Conseil des Arts du Canada.

L’Oumigmag c’est, en inuktitut, un animal sauvage au sens le plus fort du terme : le bœuf musqué. À la suite du cinéaste Pierre Perrault qui cherchait à rencontrer cette insaisissable bête pour voir ce qu’elle pouvait lui raconter de l’âme d’un lieu, le groupe cherche l’âme de L’Oumigmag tantôt dans la contemplation tantôt dans l’énergie pure du mouvement. Sébastien Sauvageau a remanié l’ensemble pour en faire un sextuor étonnant comportant guitare/mandoline, violon/viole d’amour, saxophone/clarinette basse, contrebasse/basse électrique et deux batteurs et percussionnistes. À l’image de sa musique qui métisse le jazz contemporain, la musique traditionnelle à des sonorités de musique contemporaine classique, l’ensemble réunit ici six musiciens d’horizons musicaux rarement rassemblés voire contrastants. Des personnalités musicales fortes et uniques au service d’une même idée : créer une musique innovante et inouïe au pouvoir d’évocation décuplée et à lumière éclatante. Dans un jazz acoustique sensible à la richesse du timbre, à l’improvisation de groupe et aux modes de jeux contemporains, @R:L’Oumigmag façonne de vastes paysages sonores et des compositions-fleuves où passe la lumière d’un air traditionnel.

Soulignons que le groupe sera de passage le 20 septembre au Festival des artisans de Sainte-Marcelline. (EB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média