Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

02 septembre 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Une deuxième bague dans le rétroviseur des Sportifs

L’équipe vise rien de moins qu’un autre championnat

Sportifs

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Nick Majeau et Gaby Roch ne veulent rien de moins qu’ajouter une deuxième bague de championnat à l’approche de la saison 2019-20.

HOCKEY. Les Sportifs seront l’équipe à battre à quelques semaines du lancement de la saison 2019-20 de la Ligue de hockey senior AAA du Québec. Championne en titre, ses aspirations sont claires : elle ne vise rien de moins qu’un deuxième sacre consécutif.

Directeur général de la formation joliettaine, Gaby Roch s’attend à une vive opposition tout au long de la saison. Ayant déjà par le passé vécu cette expérience avec les Marquis de Jonquière dans la Ligue nord-américaine de hockey, il sait que la deuxième coupe est plus difficile à aller chercher que la première.  

« Tu deviens les moins aimés de la ligue. Toutes les équipes veulent te battre. Oui, on va avoir de la pression, mais c’est aussi pour cette raison qu’il fallait améliorer l’équipe, et ce, même si on a une équipe championne et qu’on possédait tous les outils pour gagner », a-t-il fait savoir. 

Nouveau pilote de l’équipe après le départ d’André Lachance, Nick Majeau a ajouté que ce sera son travail de mener l’équipe à bon port. « On a un groupe qui sait comment gagner. On établira notre stratégie pour prendre notre erre d’aller aux Fêtes. Cette année, notre but n’est pas de terminer la saison avec une fiche immaculée. On veut que les gars soient contents, s’amusent et que le sérieux embarque au mois de décembre afin qu’on soit prêts pour les séries. » 

Une formation presque intacte 

Les Sportifs auront le luxe de retrouver la majorité des joueurs ayant soulevé le précieux trophée l’an dernier. Son noyau à l’attaque demeure le même, à l’exception de l’arrivée de Charles-Alexandre Drolet, Joakim Arsenault et David Lapierre, un ancien porte-couleurs de l’équipe.  

Toutefois, la défensive aura un nouveau visage cet automne, avec le départ, notamment, de Gaven Aspirot, Jean-Philippe Côté et Julien Lepage, qui s'est envolé pour l’Europe. Gaby Roch a indiqué à l’auteur de ces lignes que ce n’était pas dans son intention à court terme d’aller chercher du renfort à la ligne bleue. 

Il a fait référence à des arrières comme Brian Lovel, qui a déjà soulevé la Coupe Mémorial dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et qu’il a déjà entraîné par le passé. À ses yeux, il peut se retrouver dans le top 3 de n’importe quelle équipe du circuit.  

« Le camp d’entraînement arrive aussi. Des gars comme Mathieu Dauplaise et Shawn Baker peuvent prendre ces postes laissés vacants. Pour le moment, je ne suis vraiment pas à la recherche de défenseurs. » 

Cependant, Roch ne ferme pas la porte à l’idée de bonifier sa brigade défensive. Il surveillera d'un œil attentif le début de saison de ses protégés. 

Des surprises au camp? 

D’ailleurs, le camp d’entraînement des Sportifs se mettra en branle le samedi 14 septembre, à 20 h, au Centre récréatif Marcel-Bonin. Bien que l’équipe soit composée à 80%, Gaby Roch estime que tout peut arriver. 

« Ceux que je vais inviter sont ceux ayant des chances de causer des surprises, indique-t-il. Le camp n’est pas très long; une pratique et quatre parties hors-concours. Ils n’auront pas la chance de réellement se faire valoir, mais je m’attends à ce qu’au moins un ou deux joueurs brouillent les cartes. » 

Nick Majeau abonde dans le même sens que son directeur général. Il n’a pas à chercher bien loin pour trouver un exemple.  

« On n’a qu’à penser à Christophe Pelletier. Le senior, c’est comme ça; les joueurs travaillent, viennent de loin, manquent une partie ou deux. On fait confiance à nos jeunes et ils font leur place. C’est ce qui est arrivé à Christophe l’an dernier », renchérit-il. 

Après cette brève pratique, les représentants de Joliette croiseront le fer avec le Condor de Nicolet au Colisée de Laval, le vendredi 20 septembre, à 20 h 30. Le premier duel hors-concours dans leur territoire aura lieu le lendemain (samedi 21 septembre) contre le Bellemarre de Louiseville, à 20 h 30. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média