Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 août 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Le Prairiquois municipal

NDP

©(Photo L'Action- archives)

EN BREF. La plus récente séance du conseil de Notre-Dame-des-Prairies s’est tenue le 19 août dernier devant une salle comble. Quelques points ont retenu notre attention. 

Avant la séance, une assemblée publique de consultation s’est tenue sur l’adoption du règlement relatif au projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI).  

Ce règlement vise à permettre, à certaines conditions, qu’un projet soit réalisé malgré le fait qu’il déroge à certains règlements d’urbanisme. Il vient en quelque sorte établir le nouveau cadre d’analyse du conseil municipal lorsque viendra le temps d’approuver des projets intégrés résidentiels (plusieurs bâtiments résidentiels sur un même lot). Le règlement 1253-2019 ne nécessite pas d’approbation référendaire selon la procédure prévue à la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. 

Cependant, en ce qui concerne la procédure d’une demande d’autorisation pour un PPCMOI, le règlement prévoit que la population sera informée via un avis public publié dans les journaux ainsi que par l’installation d’un panneau à un endroit visible situé sur le terrain visé par le projet et que les citoyens auront l’occasion d’exprimer leur opinion lors d’une assemblée publique de consultation, et ce, pour chaque projet. 

De plus, les personnes habiles à voter pourront s’opposer officiellement au projet lorsque celui-ci contrevient à l’une des dispositions principales du règlement de zonage ou de lotissement. Le règlement s’applique à l’ensemble du territoire. 

Améliorer la sécurité 

Lors de la séance, deux citoyens sont venus au micro pour se plaindre des excès de vitesse dans leur rue, soit les rues Nicole-Mainville et Pierre. Le conseil a mentionné que dans de tels cas, des analyses et comptages routiers sont effectués en plus d’interventions policières dans les secteurs ciblés.  

Deux panneaux d’arrêts seront justement installés, dans d’autres secteurs, à la suite de comptage. Un panneau d’arrêt sera ajouté à l’intersection des rue Guy et Alain et un autre sur le Boulevard Firestone-est à la sortie de la Caisse Desjardins et du Rona.   

Zone inondable 

Depuis 2009, des citoyens de l’Avenue Philippe, qui ne sont pas en bordure de la rivière l’Assomption, ont une cote d’inondation de récurrence de 100 ans. Toutefois, comme les résidences ne sont pas adjacentes à l’eau, les cotes ne sont pas toujours indiquées sur le certificat de localisation. Les citoyens ne savaient donc pas que leur résidence se trouvait en zone inondable jusqu’à tout récemment. C’est vers 2018, lorsque les cartes ont été rendues publiques que les citoyens ont fait ce constat. Ils ont donc fait la demande d’être retirés de la zone inondable. Le conseil a approuvé cette demande puisque ce secteur n’a jamais été inondé en eau libre depuis les 60 dernières années et qu’il n’est pas sur le bord de l’eau. Le conseil a donc transmis la demande à la MRC de Joliette et au ministère de l’Environnement 

Réfection du bâtiment des organismes 

Les travaux pour la réfection du bâtiment des organismes, 34, 1ère avenue, devraient commencer vers la fin du mois de septembre. Les fenêtres, le système de chauffage et d’électricité seront notamment refaits. Les divisions intérieures resteront toutefois les mêmes.   

Des bancs plus confortables  

Les bancs du Carrefour culturel seront améliorés. Des coussins seront confectionnés et ajoutés à ceux-ci pour le confort des visiteurs. Le conseil espère que le tout sera terminé le plus rapidement possible et que cela sera prêt pour la tenue des Grands Prix Desjardins le 20 septembre.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média