Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 juillet 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Raymond Picard se lance

Élections partielles à Saint-Jean-de-Matha

Raymond Picard

©(Photo gracieuseté)

Raymond Picard, candidat au poste de conseiller.

MUNICIPAL. Un cinquième candidat se manifeste en vue des élections partielles de septembre prochain. Raymond Picard, homme bien connu dans la communauté mathaloise et ancien président de l’association pour la protection du lac Noir et de la rivière Noir, tentera d’obtenir un siège au conseil. Rayonnement de la municipalité et protection des écosystèmes seront les principaux thèmes de sa campagne.  

C’est lors de la séance du conseil du 8 juillet dernier que M. Picard a annoncé officiellement son intention de déposer sa candidature à titre de candidat indépendant. Bien qu’il n’y ait pas de district à proprement parler dans la municipalité de Saint-Jean-de-Matha, M. Picard entend succéder à Luc Ayotte comme représentant du lac Noir au sein du conseil. En entrevue avec L’Action, M. Picard dit vouloir faire le saut en politique afin d’amener sa contribution au développement de la municipalité. 

Diplômé de l’École nationale d’administration publique ainsi que de l’École des Hautes Études commerciales de Montréal, M. Picard fut cadre supérieur du CHUM pendant 30 ans, à titre de directeur adjoint à la direction des services professionnels. Établi à Saint-Jean-de-Matha depuis trois générations, M. Picard souligne, en plus de son travail avec l’APELNRN, avoir été impliqué dans de nombreux dossiers au cours des dernières années, dont l’implantation du CHSLD Piedmont et la fermeture du site d’enfouissement de Saint-Jean-de-Matha. 

Le rayonnement du « Joyau de Lanaudière » 

Publicité

Défiler pour continuer

Parmi ses priorités, M. Picard dit vouloir travailler à la protection des écosystèmes et des plans d’eau sur le territoire. Il soutient d’ailleurs avoir de nombreux appuis dans les secteurs du lac Noir et du lac Berthier. « Il faut travailler à la protection de nos lacs et porter une attention particulière à certaines problématiques telles que les algues bleues présents dans plusieurs plans d'eau » indique-t-il.  

Pour M. Picard, Saint-Jean-de-Matha représente le joyau de Lanaudière et il souhaite contribuer à son développement et son rayonnement. « Avec mon expérience professionnelle et communautaire, de même que mon réseau, je crois pouvoir amener une contribution importante dans le développement de notre municipalité » souligne-t-il.  

M. Picard, qui se présente à titre de candidat indépendant, assure avoir une très bonne relation avec le maire Martin Rondeau et dit être prêt à travailler avec l’équipe en place pour l’avancement des divers dossiers amorcés au cours des dernières années.  

Les élections partielles pour pourvoir les deux postes vacants auront lieu le 22 septembre prochain.  

Commentaires

22 juillet 2019

Diane Laberge

Vous avez mon vote.

25 juillet 2019

Yolande Soucy

You have my vote!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média