Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 juillet 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Sylvain Ayotte annonce sa candidature

Élections partielles à Saint-Jean-de-Matha

Sylvain Ayotte

©(Photo gracieuseté)

MUNICIPAL. C’est le 1er juillet dernier, via Facebook, que Sylvain Ayotte a annoncé son intérêt de briguer les suffrages à l’automne. L’homme de 64 ans, qui est travailleur autonome et qui dit ne pas avoir la langue dans sa poche, souhaite ainsi entrer au conseil afin d’y amener des idées nouvelles. 

Joint par L’Action, M. Ayotte, qui est natif de Saint-Jean-de-Matha et dont la famille y est établie depuis plusieurs générations, dit aimer profondément son village et souhaite s’y impliquer activement. Ce dernier travaille comme concierge sous-contractant pour la municipalité depuis une quinzaine d’années. « Je veux amener mes idées au conseil et surtout, je souhaite travailler pour la population de Matha » souligne-t-il. M. Ayotte dit également vouloir se présenter comme candidat indépendant afin d’être d’abord au service de la population et non d’une équipe politique. Il est cependant confiant, s’il est élu, de pouvoir travailler et de bien s’entendre avec le maire Rondeau et les membres du conseil.  

Parmi ses engagements, sa priorité, s’il est élu, sera de travailler à la relocalisation et la réouverture du comptoir vestimentaire, dont les opérations ont été suspendues suite à l’incendie du Crapo ce printemps. « C’est un service essentiel pour beaucoup de monde et il est important qu’il soit rouvert rapidement. La pauvreté est présente dans de nombreuses familles. » M. Ayotte dit également vouloir encadrer la présence des chiens dans les parcs et sur les différentes installations sportives et de loisir. L’aspirant conseiller se dit également favorable à un taux de taxation faible et à la réduction des dépenses.  

M. Ayotte soutient qu’il est important d’avoir un conseil diversifié avec des gens de plusieurs horizons différents. L’homme, qui dit ne pas avoir de diplôme, soutient avoir suffisamment d’expérience du monde municipal pour exercer la fonction de conseiller. « Vous savez, moi je n’ai pas de diplôme, mais j’ai quand même trois bacs, un bleu, un brun et un noir » souligne-t-il à la blague. « De ne pas avoir de diplôme, ça ne m’a jamais empêché de rouler dans la vie et surtout, d’avoir de bonnes idées pour notre municipalité » précise-t-il sur un ton plus sérieux. 

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média