Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

03 juillet 2019

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Grands classiques, charmes italiens et romantisme marqueront la première semaine

Festival de Lanaudière

Orchestre baroque de Venise

©Photo gracieuseté - L'Action

CULTURE. Pour amorcer sa 42e saison, le Festival de Lanaudière recevra l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM), l'Orchestre Métropolitain (OM) et l'Orchestre baroque de Venise.

L'OSM offrira le concert d'ouverture, le vendredi 5 juillet. Le réputé chef français Alain Altinoglu sera de retour après des débuts montréalais très remarqués l'automne dernier. Au programme, des œuvres inspirées de grands classiques de la littérature : Le Songe d'une nuit d'été de Felix Mendelssohn, Prélude et Mort d'Isolde de Richard Wagner et Till Eulenspiegel de Richard Strauss. L'extraordinaire pianiste Francesco Piemontesi se joindra à eux à l'occasion de sa première prestation au Québec, pour le Concerto pour piano no 1 du même Mendelssohn.

Le samedi 6 juillet, l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay vibrera au son de la voix envoûtante de la mezzo-soprano américaine Susan Graham, grande dame de l'opéra français des dernières décennies. Elle se joindra à l'OM et à Yannick Nézet-Séguin afin d'interpréter La Mort de Cléopâtre d'Hector Berlioz. La soirée comprendra aussi les œuvres Roméo et Juliette d'Hector Berlioz et la Symphonie no 2 de Louise Farrenc pour entraîner le public dans un monde de personnages mythiques et légendaires. Ce concert sera le premier de la saison à souligner le 150e anniversaire de la mort de Berlioz (#Berlioz150). Une soirée sous le signe du romantisme le plus pur.

Le dimanche 7 juillet, l'exceptionnel Orchestre baroque de Venise, de retour au Québec après une longue absence, transportera l’auditoire dans un véritable périple entre Naples et Venise à l'époque de Vivaldi. La flamboyante beauté de ses œuvres et de celles de ses contemporains, dont les célébrissimes Quatre saisons, seront explorées. Feux d'artifice au rendez-vous.

En églises

Cette semaine, le Festival de Lanaudière visitera les églises de Sainte-Mélanie (9 juillet), de Saint-Sulpice (10 juillet) et de L’Assomption (11 juillet).

Le 9 juillet, le public aura droit à un récital du pianiste Francesco Piemontesi. Il plongera les spectateurs dans l’univers de Bach et de Schubert.

Le 10 juillet, le guitariste Miloš Karadaglić sera à Saint-Sulpice. Il entraînera l’auditoire dans un univers de finesse et de sensualité, entre la chaleur suave de l’Andalousie, l’exotisme du Brésil, la magie du ballet et de la danse espagnole.

Le 11 juillet, place au ténor Michael Spyres et à son complice et partenaire le pianiste Mathieu Pordoy. Au programme : Haydn, Beethoven, Schubert, Berlioz, Tchaïkovski et autres.

Cinéma musical en plein air

Le mardi 9 juillet, la comédie musicale <@Ri>Le retour de Mary Poppins<@$p> sera projetée à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay à 20 h. Le site sera ouvert dès 18 h pour venir pique-niquer. Boissons et grignotines en vente sur place.

Informations lanaudiere.org

Miloš Karadaglić

©Photo gracieuseté - Lars Borges, Mercury Classics - L'Action

Le guitariste Miloš Karadaglić sera en récital à l’église de Saint-Sulpice le 10 juillet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média