Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

26 juin 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Les meilleurs textes rassemblés pour une noble cause

Lancement du livre POM de Terre

Frédéryke Miron, Jean Bergeron (éditeur), Aryane Couture, Alain Chaperon (enseignant), Étienne Côté, Caroline Caron (Maison La Traverse), Daniel Frappier (directeur), Anne-Marie Jeanson (Maison La Traverse) et Ann-Frédéric Desrosiers.

LITTÉRATURE. Le 4 juin dernier avait lieu le lancement du livre POM de Terre, un ouvrage qui rassemble les meilleurs textes, recueillis depuis les trois dernières années, des élèves de secondaire quatre du Programme d’Ouverture sur le Monde (POM) de l’école secondaire de l’Érablière.  

Au total, 42 auteurs et 75 textes de différents genres (nouvelle, poésie, humour) se trouvent au cœur de l’ouvrage. Il saura donc plaire à tous les goûts tout en révélant des talents souvent étonnants.   

De plus, la maison d’édition Mots en Toile a accepté de verser tous les droits d’auteur, à hauteur de 20% plutôt que les 10% habituels, à l’organisme la Maison La Traverse. Un organisme voué à la défense des femmes et enfants victimes de violence, qu’elle soit physique ou psychologique.  

Lors du seul exercice 2018-19, celui-ci a atteint un taux d’occupation de 113%, a effectué quelque 2000 interventions téléphoniques et a répondu à 166 demandes de services. Malheureusement, faute de moyens, l’organisme a dû en refuser en trop grande quantité.     

Lors du lancement, il a été rappelé que les adolescentes n’étaient pas exemptes de cette violence et qu’un important travail de prévention, tant chez les garçons que chez les filles, demeurait nécessaire. 

D’ailleurs, deux représentantes de la Maison La Traverse étaient présentes lors de cet événement en plus de plusieurs des auteurs, dont quelques anciens du programme, de membres du personnel et du directeur de l’école secondaire, Daniel Frappier. 

L’initiateur du projet, le professeur de français Alain Chaperon, a souligné qu’une approche serait bientôt effectuée auprès des deux libraires de Joliette afin qu’on puisse y vendre le livre. Il désirerait aussi qu’on puisse y afficher à qui les profits seront versés, car acheter le livre signifie aussi venir en aide à ces nombreuses personnes.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média