Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 juin 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

D’importantes opportunités d’affaires pour les entrepreneurs en Haute-Matawinie

Saint-Michel-des-Saints

Saint-Charles-Borromée

©(Photo l'Action - Christian Belhumeur-Gross)

Plus d’une centaine de personnes étaient présentes au Club de Golf de Saint-Michel-des-Saints le 11 juin dernier.

ACTUALITÉ. Avec le projet minier de Nouveau Monde graphite et la future usine de production de granules de la Granaudière, deux projets qui devraient prendre leur envol dès 2020, la prospérité et la croissance économique semblent au rendez-vous pour la Haute-Matawinie. Malgré les défis, les entrepreneurs et la Municipalité de Saint-Michel-des-Saints se disent prêts.  

Le 11 juin dernier, plus d’une centaine de personnes, gens d’affaires et élus, étaient rassemblés au Club de Golf de Saint-Michel-des-Saints à l’initiative de la Municipalité et de l’entreprise Nouveau Monde Graphite afin de discuter des principaux projets industriels dans la région et des importantes retombées économiques anticipées. Véritable sommet des entrepreneurs et décideurs de la Haute-Matawinie, cette rencontre se voulait l’occasion de marquer le pas et de préparer les acteurs du milieu aux nombreux défis à l’aube du démarrage de ces deux projets.  

Un impact considérable 

Selon les informations avancées par Nouveau Monde Graphite ainsi que la Granaudière, ces deux projets devraient ajouter plusieurs centaines d’emplois dans la région au cours des prochaines années. À elle seule, durant le pic que représentent la construction de la mine et de l’usine de première transformation, l’entreprise NMG pourrait employer près de 465 personnes. Une fois ce pic passé, l’entreprise compterait environ 150 employés sur une base régulière. Selon la Municipalité, qui compte près de 2 500 résidents permanents, ces deux projets devraient entraîner l’établissement de 400 personnes de plus dans la région. Cet accroissement aura un impact important sur les infrastructures de la municipalité, mais également sur son parc immobilier. Selon Gaétan Cusson, qui assiste le maire Réjean Gouin dans le dossier de la mine, le territoire de Saint-Michel n’a pas suffisamment d’espaces de logement pour répondre à la demande future. « Ces futurs travailleurs, tout dépendant leur situation, vont vouloir s’établir à proximité des écoles et des services, ou encore près du lac afin de profiter de cet espace de loisir. À l’heure actuelle, avons-nous suffisamment de logements? La réponse est non. Il y a aura donc de nombreuses opportunités d’affaires dans ce domaine dans les prochaines années ».  

Le maire Gouin a également rappelé la nécessité de revoir les infrastructures routières, dont la 131 qui verra son volume de véhicules lourds en direction sud augmenter considérablement avec ces deux projets. Le projet de route 3 entre Saint-Donat et Saint-Michel-des-Saints, de même que la réfection du Chemin Manawan restent également prioritaires pour le maire Gouin afin d’améliorer la mobilité de la main-d’œuvre en Haute-Matawinie.  

Des retombées directes dans la région 

Invité à prendre la parole, Karl Trudeau, responsable des opérations chez NMG, a donné les détails des différentes retombées directes et indirectes de la mine pour la région. Selon ce dernier, pour chaque emploi au sein de l’entreprise, on compte 5 emplois indirects dans la région. Au-delà des emplois qui seront disponibles, la construction, qui aura lieu de 2020 à 2022, représente des investissements de l’ordre de 280 et 300M$. Par la suite, dès 2022, les coûts d’opération annuels de la mine et de l’usine de traitement du graphite sont estimés à 50M$. M. Trudeau est catégorique, NMG a l’intention de favoriser les entreprises locales dans l’achat d’équipements et de services de même que pour l’octroi de contrat. À titre d’exemple, pour l’acquisition d’équipements, NMG exigerait du fournisseur l’établissement d’un centre de distribution à Saint-Michel-des-Saints.    

Même son de cloche du côté de l’entreprise de granules, La Granaudière, qui devrait débuter ses opérations à l’été 2020. Selon Yves Crits, dirigeant de l’entreprise, l’usine de granules devrait créer près de 40 emplois, alors que plus de 60 emplois seront également créés en amont, dans la foresterie. D’autres emplois indirects liés à la logistique et à la maintenance seront également disponibles. Selon ce dernier, l’entreprise devrait fournir du travail à près de 180 personnes.  

Des projets durables? 

Alors que les deux entreprises annoncent la création des nombreux emplois et l’investissement de sommes considérables dans l’économie de la Haute-Matawinie, des questions demeurent dont celle de la suite des choses une fois la fin des opérations minières. Questionné à ce sujet par L’Action, Éric Desaulniers, PDG et fondateur de NMG, s’est voulu rassurant. « C’est sûr que c’est le défi de tout projet minier, de concilier le développement durable avec l’exploitation d’une ressource non renouvelable. C’est sûr qu’on a beaucoup plus de ressources que pour seulement 25 ans. Il y a d’autres gisements dans le secteur et c’est sûr qu’on va aller plus loin que 25 ans. » M. Desaulniers souligne également que NMG a pour objectif de développer une expertise minière, surtout en ce qui a trait à une mine électrique, à Saint-Michel-des-Saints qui pourrait s’exporter ailleurs au Québec.  

En entrevue avec L’Action, le maire Gouin a souligné qu’il était important d’exiger de NMG des redevances ou des investissements afin de s’assurer qu’il reste quelque chose de la mine pour l’avenir de Saint-Michel-des-Saints.  

Quant à l’usine de granules, M. Crits rappelle que son volume de production des 10 prochaines années est déjà vendu sur les marchés européens et que son usine est établie dans une perspective à long terme.  

Quel est votre lien avec Opération Nez rouge ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média