Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 mai 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Deux artistes canadiennes à l’honneur cet été

Musée d’art de Joliette

Musée d'art de Joliette

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Jean-François Bélisle, Annie-Claude Coutu Geoffroy, Anne-Marie St-Jean-Aubre et Ariane Cardinal.

ART. Le Musée d’art de Joliette (MAJ) vient de dévoiler sa programmation estivale qui reposera sur deux expositions-bilans d’artistes canadiennes de renom, soit l’artiste canadienne d’origine coréenne Jin-me Yoon et l’artiste métisse Christi Belcourt.

« C’est un été super important qui est le fruit de plusieurs années de travail acharné », a déclaré le directeur général du MAJ, Jean-François Bélisle. 

Ce dernier se réjouit qu’au cours de la dernière année, le musée soit vraiment devenu un lieu de vie citoyenne foisonnant. « On entend parler du musée tous les jours, toutes les semaines… » 

M. Bélisle a souligné que le MAJ avait développé de nombreux partenariats, notamment avec les Fêtes gourmandes de Lanaudière, l’Auberge du lac Taureau, et le Centre d’art Diane Dufresne pour trois journées d’activités communes du 23 au 25 août. 

Publicité

Défiler pour continuer

En 2019, le Musée d’art de Joliette rayonne aussi un peu partout grâce à cinq expositions qui sont en circulation, notamment à Sherbrooke, Montréal, Toronto, à la Southern Alberta Art Gallery, à la Kitchener-Waterloo Art Gallery  et en Allemagne. 

Les expositions 

Cet été, le MAJ présente la première exposition-bilan au Canada consacrée à l’artiste Jin-me Yoon, Living Time From Away (Temporalités depuis l’ailleurs). « Il s’agit de l’une des plus grandes artistes photographes canadiennes et c’est sa première expo-bilan. Ce qu’on fait n’a jamais été fait ailleurs », a déclaré le directeur général. La commissaire de l’exposition, Anne-Marie St-Jean-Aubre, a souligné que cette exposition sera ensuite mise en circulation jusqu’en 2021. 

L’exposition rassemble des photographies, des vidéos et des œuvres installatives soulignant les différentes stratégies employées par l’artiste pour sonder les notions de nationalisme, de sentiment d’appartenance, d’immigration, de commémoration, de représentation identitaire et de construction de l’histoire. 

Living Time From Away se déploie en deux volets, le premier est présenté au MAJ cet été et le second au Musée d’art contemporain des Laurentides cet automne. 

L’exposition Uprising : The Power of Mother Earth (Soulèvement : la force de la Terre Mère) rend quant à elle hommage à Christi Belcourt. Anne-Marie St-Jean-Aubre a expliqué que cette artiste activiste est connue pour ses prises de position écologiques. Une trentaine de toiles seront exposées. Les œuvres de Christi Belcourt invitent à contempler la diversité et la beauté des plantes et leur relation écosystémique à la Terre Mère. Certaines œuvres de cette rétrospective de mi-carrière ont été réalisées en collaboration avec l’artiste ojibwé Isaac Murdoch. 

Le Musée d’art de Joliette s’est aussi associé à la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières pour présenter une série d’estampes inédites des artistes Bonnie Baxter, Jenny Robinson, Monica Brzegowska et Tomasz Winiarski. 

La collaboration avec le Théâtre Hector-Charland et la Ville de Notre-Dame-des-Prairies se poursuit aussi pour une cinquième saison pour les résidences en danse. L’artiste et chorégraphe Sara Hanley sera en résidence de création du 3 au 7 juin et une performance aura lieu lors du vernissage le 8 juin. Elle travaillera avec des interprètes voyante et non-voyante et développera un langage avec elles. 

Un été chargé 

Ariane Cardinal, conservatrice à l’éducation, a dressé un portrait des diverses autres activités du MAJ qui aura un été plus que chargé. 

Tout d’abord, les Jeudis 5 à 7 sont de retour dès le 13 juin. L’été sera aussi ponctué de huit visites commentées des expositions de Jin-me Yoon et Christi Belcourt, de deux concerts du Quatuor Claudel-Canimex, d’un 5 à 9 éclaté, de l’événement Art en plein air au parc Renaud le 18 août, du laissez-passer Repentigny-Joliette du 23 au 25 août et de trois activités créatives en marge des expositions à faire sur place et en tout temps. Après chaque visite, il est notamment possible d’envoyer une carte postale originale à ses proches. Le projet est réalisé par des Joliettains originaires du Tchad, de la Colombie et du Vénézuela et animé par le photographe Steeve Duguay et l’équipe du MAJ. Il explore le thème de l’appartenance au territoire. 

La participation à une œuvre collective et un rallye photo sont aussi proposés. 

La Fondation du MAJ convie finalement le public à deux soirées spéciales, le 23 juin et le 23 août, où il sera possible de visiter les lieux en compagnie d’un guide d’un soir. 

Le vernissage de la saison estivale aura lieu le 8 juin, de 14 h à 17 h. Il est gratuit et ouvert à tous. Programmation complète museejoliette.org. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média