Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

26 avril 2019

Donald Brouillette - infolanaudiere@lexismedia.ca

Saint-Thomas se soucie de la qualité de vie de ses aînés

MADA Saint-Thomas

©Photo gracieuseté - L'Action

Lors du dévoilement de la politique MADA, au premier plan le maire Marc Corriveau accompagné de la conseillère Agnès Derouin-Plourde responsable des dossiers aînés, avec l’affiche du logo de la politique MADA à Saint-Thomas.

AÎNÉS. Depuis 2015, la municipalité de Saint-Thomas a choisi de mettre à jour sa politique Municipalité amie des aînés (MADA), en réalisant une démarche qui vise, entre autres, à améliorer la qualité de vie des aînés et à favoriser un vieillissement actif.

Le 21 avril 2017, la Municipalité dévoilait à la population sa nouvelle politique MADA et le plan d’action qui en découle.

À la suite d’une consultation et du portrait du milieu, le comité de pilotage de la politique MADA a identifié des enjeux importants dans neuf champs d’intervention: vieillissement actif, aménagement des lieux, loisir et participation citoyenne, transport, sécurité des aînés, habitat, communications et information, vie communautaire et engagement citoyen, santé et services sociaux.

Le plan d’action 2017-2020 est donc en voie de réalisation et la directrice des Loisirs et membre du comité MADA, Karine Marois, dresse pour nous un résumé des principaux projets en cours ou déjà réalisés.

Actions réalisées

Devant le constat que près de 10 % de la population vit seule, il a été convenu de développer une trousse de sécurité pour aînés. Des bénévoles visitent des aînés isolés, en novembre, pour leur remettre un sac contenant des informations pertinentes. Les visites se sont amorcées en 2018 et se poursuivront cet automne.

Au chapitre de l’aménagement des lieux, des espaces de stationnement réservés aux personnes handicapées seront identifiés dès cet été dans les stationnements publics.

En matière de communications et information, le babillard « Vieillir Saint-Thomas » a été déménagé dans le hall de la pharmacie, un lieu très fréquenté par les aînés et un deuxième babillard sera installé au centre communautaire, à l’automne, à la suite des rénovations.

À l’égard du transport, la municipalité poursuit ses efforts depuis 2016 pour rendre plus sécuritaires les déplacements à pied et en vélo, avec un souci de favoriser l’interconnexion avec les municipalités environnantes.

Sur le plan des loisirs, on fait la promotion du programme Accès loisirs, qui offre une gratuité pour les personnes à faible revenu, le tout se fait en concertation avec le Comité d’entraide Saint-Thomas.

Enfin, le comité Vieillir dans sa communauté rurale Saint-Thomas est mandaté pour faire le suivi du plan d’action MADA.

Un certain vieillissement

À l’instar du reste du Québec, la population de Saint-Thomas connaît un certain vieillissement. En analysant la variation de la population entre 2006 et 2011, on constate une augmentation de 27,7 % chez les 50-69 ans et de 31,6 % chez les 70 ans et plus.

On peut dégager un « indice de vieillissement » en comparant le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus au nombre de personnes de moins de 20 ans. Dans le cas de Saint-Thomas cet indice de vieillissement se situait à 59, alors que la moyenne pour Lanaudière au cours de la même période était de 61 et de 72 pour l’ensemble du Québec.

Saint-Thomas fait donc bonne figure, en comptant une forte proportion de jeunes, une donnée importante pour maintenir la vitalité économique de la municipalité.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média