Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 avril 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

L’artiste peintre Jiri Janu est décédé

Jiri Janu

©Photo gracieuseté - L'Action

CULTURE. L’artiste peinture Jiri Janu est décédé le 8 avril à l’âge de 87 ans. Il était l’époux de feu Lucille Bourgeau, autrefois de Saint-Côme.

Jiri Janu était membre de l’Académie internationale des Beaux-Arts du Québec. Il a notamment illustré, avec des cartes de souhait et des cartes postales, le paysage de Saint-Côme et de la région. Il était impliqué dans le milieu des arts lanaudois.

Au sein d’une biographie publiée par l’Académie des Beaux-Arts, on peut lire que Jiri Janu est né à Prague, en 1931. Il s’est intéressé au dessin depuis son enfance. Grandissant à Prague et passant ses vacances à la campagne de la Bohème du Sud chez sa grand-mère, il apprend à aimer la campagne autant que la ville, chaque endroit lui offrant différents sujets pour les croquis qu'il fait sans cesse comme jeune garçon.

Il quitte son pays natal en 1949. Son service dans la Légion Étrangère l'amène en Afrique du Nord et en Indochine. Après deux ans, blessé et malade, il est réformé de l'armée. Il arrive au Canada en 1952 où différents emplois le conduisent dans divers coins du pays. Il finit par s'installer au Québec. En 1959 il s'inscrit aux cours d'art à l'école d'art du Musée des Beaux-arts de Montréal où il étudie la peinture sous la direction artistique d'Arthur Lismer (du renommé Groupe des sept) avec les professeurs Patrick Landsley, Gentil Tondino, Moe Reinblatt et Guido Molinari pendant quatre ans. En 1964 et 1965 il suit les cours de dessin, peinture et gravure (avec Albert Dumouchel) à l'École des beaux-arts de Montréal. En 1966 il devient professeur en arts plastiques. Il poursuit ses études en même temps à l'Université du Québec à Montréal (les cours de soir) et après quatre ans il obtient son brevet spécialisé en arts plastiques. Depuis ses études, il participe à de nombreuses expositions de groupe et en solo. En 1987, il lui est possible à nouveau de visiter son pays d'origine. Il y effectue un voyage chaque année et revient avec des croquis et des aide-mémoire pour les nouvelles peintures. Les résultats de ses travaux se trouvent dans différentes collections privées des deux côtés de l'océan et aux États-Unis. Il expose dans diverses galeries d'art.

La famille accueillera lla population le vendredi 12 avril dès 13 h au salon F. Thériault situé au 674, rue Saint-Louis, à Joliette. Une liturgie sera célébrée le même jour en la chapelle du salon à 15 h 30.

Commentaires

23 avril 2019

Renée Plante

Mes sincère condoléance à toute la famille et amis, Il était un merveilleux professeur d’art plastique.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média