Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

05 avril 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Un programme d’investissement de deux millions

Les Entreprises Bourget inc.

©(Photo gracieuseté)

Le président de Les Entreprises Bourget, Luc Delangis, a fait part des grandes lignes du plan stratégique d’investissement et de croissance de l’entreprise.

INVESTISSEMENT. Les Entreprises Bourget inc. de Saint-Paul ont complété leur programme d’investissements biennal qui a permis d’injecter un peu plus de 2M $ dans la modernisation du parc d’infrastructures. Cet investissement vise à accroître les parts de marché et les capacités de stockage et de distribution de produits d’abat-poussière de l’entreprise dans le monde municipal et dans le secteur privé. 

« Le fait d’être en concurrence avec des produits américains ou européens nous impose un positionnement énergique » a mentionné le président de l’entreprise, Luc Delangis. Pour lui, ces investissements de 2M $ étaient de nature à lancer un signal clair au marché du Québec à l’effet que Les Entreprises Bourget seront en mesure de répondre à la demande croissante du seul abat-poussière canadien de type chlorure de calcium. 

M. Delangis a précisé que la construction et l’ajout d’un méga-réservoir de 2 millions de litres offrait la vertu de garantir une sécurité d’approvisionnement de premier plan aux villes et municipalités québécoises qui optent pour les produits des Entreprises Bourget.  

Il a ajouté qu’avec une nouvelle aire de chargement aménagée et l’ensemble de ses produits 100 % canadiens l’entreprise sera en mesure de se positionner de façon encore plus concurrentielle dans le marché.  

Publicité

Défiler pour continuer

Cette étape stratégique du programme d’investissement témoigne, selon lui, de la vision de la direction face au déploiement de son plan de développement, et surtout, de sa volonté de croissance qui s’inscrit dans le besoin de stimulation de l’économie locale. 

Pour le président, le recours à une utilisation toujours plus sécuritaire des routes et voies d’accès non-pavées ne peut se faire qu’avec l'utilisation continue d'abat-poussière ou l’utilisation de la technologie appelée traitement de surface, ceux-ci prolongeant la vie utile de ces mêmes routes et voies d’accès. 

M. Delangis a conclu en spécifiant que l’entreprise avait aussi investi, en parallèle, dans son parc de véhicules spécialisés qui compte une flotte de plus de 25 unités, dont plusieurs camions 10 et 12 roues, pour une desserte efficace de tout le marché, à la grandeur du territoire du Québec. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média