Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 mars 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Deux combats, une même motivation

«On le fait pour Sam»

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

L'équipe des Sportifs de Joliette.

REPORTAGE. Le 1er mars dernier, le jeune Samuel Laporte était contraint de suivre le match de son équipe préférée, les Sportifs de Joliette, de sa chambre d'hôpital. En raison d’une bactérie dans son sang, il devra y passer trois semaines et il espère de tout cœur que son équipe accèdera à la finale des séries éliminatoires afin de la voir de nouveau en action après son traitement. Pour les Sportifs, il s'agit là d'une motivation de plus pour vaincre La Tuque et ils sont déterminés à le faire pour Samuel.

« Ça va être un très gros défi de gagner contre les Loups, la première équipe du classement, mais on va s’inspirer de ce jeune de 15 ans qui surmonte des défis encore plus gros et qui nous montre qu’on est capable de tout faire», a commenté l’entraîneur-chef de Joliette, André Lachance qui est très touché par l’histoire de Samuel.

Ce dernier est né avec une malformation cardiaque et a dû subir plusieurs interventions, dont une opération à cœur ouvert. Le 24 février dernier, après une dure nuit où il a fait beaucoup de fièvre, le jeune de Saint-Charles-Borromée s’est rendu à l’hôpital avec ses parents et a appris qu’il souffrait d’une endocardite, une bactérie dans son sang qui a attaqué sa valve pulmonaire qui avait été changée quand il était plus jeune.   

Afin de traiter cette maladie cardiovasculaire, Samuel devra recevoir des traitements d’antibiotiques par intraveineuse pendant une durée de 6 à 8 semaines et pendant les trois premières semaines, ses traitements doivent obligatoirement se faire du centre hospitalier Sainte-Justine. Sa seule chance de revoir les Sportifs à l’œuvre cette année est donc qu’ils se rendent en finale.

«J’espère vraiment que vous allez tout faire pour gagner la série pour que je puisse venir vous encourager de nouveau. Vous me manquez et j’espère vous revoir prochainement. Vous pouvez compter sur moi, je vais tout faire pour passer à travers ce chemin abrupt pour vous voir vous rendre au sommet des séries», a-t-il écrit à l’équipe de Joliette.

Samuel est un grand sportif, même s’il est limité dans les sports qu’il peut pratiquer. Il joue habituellement au baseball et est un leader positif au sein de son équipe. « S’il pouvait jouer 12 mois par année, il le ferait, c’est mon petit sportif», a commenté son père Marc-André Laporte. Sa mère, Valérie Landry a commenté de son côté qu’il est toujours prêt à encourager ses coéquipiers et qu’il ne se laisse jamais abattre, peu importe les défis.

« Samuel c’est notre guerrier, il ne s’est jamais vu comme une victime. Il est né avec une malformation, alors il est un peu habitué à tout ça, mais là, à 15 ans, ça le touche un peu plus. Il se sent en forme, mais il est limité dans ses actions et il trouve le temps long dans sa chambre d’hôpital, il aimerait sortir dehors », a renchéri M. Laporte. 

Des petits gestes qui font la différence

Les joueurs des Sportifs ont donc envoyé des vidéos à ce grand partisan, qui a assisté à tous leurs matchs, afin de rendre ses journées moins longues et de lui montrer leur soutien. Le capitaine Joel Roch, le gardien de but Frédéric Piché, le joueur préféré de Samuel, Rock Régimbald, ainsi que l’attaquant David Roch lui ont envoyé des vidéos.  

« Tu nous supportes à tous nos matchs, alors c’est la même chose pour nous, nous allons te supporter à travers cette épreuve. […] Tu sais Samuel, s’il y a une équipe qui est capable d’éliminer La Tuque, c’est nous et on va donner tout ce qu’on peut. […] Tu vas être une très grande source d’inspiration pour moi et chacun de mes coéquipiers. […] On va penser à toi autant que tu penses à nous», lui a notamment dit David Roch. 

Ses parents ont mentionné qu’il écoutait les vidéos en boucle et que cela lui redonnait le sourire. L’équipe médicale a même déclaré que les Sportifs faisaient partie du traitement. « Ça lui fait quelque chose de plaisant à regarder et il parle même avec les joueurs sur Messenger. Ça lui fait vraiment plaisir et ça lui fait penser à autre chose qu’à l’hôpital et à la maladie», a ajouté son père.    

Les Sportifs ont également envoyé une casquette et un chandail de l’équipe à Samuel et à son frère William. La communauté s’est aussi mobilisée et grâce au soutien de LCM électrique, de Nelson Chaput de Créations Style Plus et de Patrick Boucher du Shack Crossfit, des t-shirts pour tous les joueurs des Sportifs ont été imprimés avec la mention #onlefaitpoursam.

« Quand on peut, ça nous fait toujours plaisir de donner un petit coup de main», a mentionné Patrick Boucher. D’autant plus qu’il a vu qu’André Lachance se sentait impuissant face à cette situation et qu’il était vraiment important pour ce dernier de faire plaisir à Samuel.

« Il vient tout le temps à nos matchs, on lui est redevable et c’est notre façon de redonner à la communauté. On a un emploi, des enfants, on vit tous notre petite vie et parfois on ne se rend pas compte qu’on peut être des idoles pour certains et que juste un peu de notre temps peut faire une grosse différence», a terminé André Lachance.  

 

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Dès qu’il a su l’histoire de Samuel, André Lachance a fait des pieds et des mains pour que tous se mobilisent.

« Merci beaucoup d’être venu à tous nos matchs cette saison. […] On s’en va en deuxième ronde des séries contre les Loups de La Tuque et on va s’arranger pour la gagner pour toi. Peu importe ce qui t’arrive en ce moment, il faut que tu gardes la tête haute puis c’est très important de rester positif. […] On va penser à toi fort. Je te remercie d’être notre fan #1, puis j’ai hâte de te voir, sois fort mon chum. » - Frédéric Piché

« […] Je suis sûr que tu vas nous envoyer des ondes positives, mais nous aussi on va t’en envoyer mon homme! Lâche pas, on va essayer de te gagner la demi-finale pour après aller en finale et tu vas pouvoir venir nous voir jouer ça j’en suis sûr, parce que je suis certain que tu es un warrior comme toute la gang l’est. On se redonne des nouvelles Sam et j’aimerais que tu m’écrives un petit message pour me dire comment va ta santé! » - Joel Roch  

« […] Je sais que présentement tu fais face à un défi. […] Qui peut avoir des journées plus difficiles, mais j’ai cru entendre que tu es quelqu’un qui a beaucoup de caractère et que tu es de nature positive. C’est quelque chose qui va t’aider à passer à travers. […] Si on pouvait avoir 23 joueurs comme toi, je pense que tout le monde serait bien heureux. […] si tu veux on peut se rencontrer avant ou après le prochain match auquel tu assisteras. Apparemment que tu parles toujours de sport et moi non plus je n’ai pas de problème de ce côté-là! » - Rock Régimbald

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Vous pouvez lire le résumé des deux premières parties de la série opposant les Sportifs aux Loups ici 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média