Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

07 février 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Technologies numériques : il faut être curieux et s’adapter

Chadi Habib

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Chadi Habib, premier vice-président Technologie de l’information pour le Mouvement Desjardins.

AFFAIRES. Chadi Habib, premier vice-président Technologie de l’information pour le Mouvement Desjardins, était récemment l’invité de la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette.

Sa conférence, qui affichait complet, portait sur les technologies numériques et la manière dont elles influencent les organisations.

« Pour la première fois, nous sommes en train de « connecter » le monde virtuel, le monde physique et nous, les humains, a-t-il déclaré, connecter ces trois dimensions crée des tonnes d’opportunités, mais aussi des questions. »

M. Habib a souligné qu’il fallait comprendre les technologies numériques avant d’agir. Il a ajouté qu’il est important de traverser la transformation numérique sans perdre ses valeurs.

Parmi les aspects essentiels à considérer, il a mentionné : faire une transition responsable, protéger la vie privée, penser aux emplois qui seront transformés ou perdus et se concentrer sur des technologies qui auront un impact pour le client.

« Il faut se demander quelles valeurs avons-nous générées pour nos membres et clients? Il y a deux façons de relever le défi numérique, c’est être performant et bien servir les clients. »

Chadi Habib a expliqué que le stress le plus important qui est vécu à l’ère moderne est lié au changement.

« Face à tout ce qu’on ne connaît pas, il faut être curieux et il faut se doter d’une capacité de s’adapter sans perdre nos valeurs si on veut relever le défi. »

La conférence s’est terminée par un panel avec M. Habib, mais aussi Tommy Mailhot (Le Renard solutions technologiques), Mathieu Brassard (Karbur accélérateur technologique) et Noah Redler (Arche innovation).

Tommy Mailhot et Mathieu Brassard s’entendent pour dire que les PME, de nos jours, ne peuvent plus se passer de technologies.

« L’adhésion à la technologie doit faire partie de l’essence d’une entreprise », a affirmé Mathieu Brassard.

Les deux entrepreneurs croient aussi que les nouvelles technologies sont à la portée de tout le monde et que les organisations doivent commencer par réaliser un diagnostic de leur situation pour ensuite adresser leurs besoins.

Chadi Habib

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Le panel était formé de Tommy Mailhot (Le Renard solutions technologiques), Mathieu Brassard (Karbur accélérateur technologique), Noah Redler (Arche innovation) et Chadi Habib (Mouvement Desjardins).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média