Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

27 décembre 2018

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Une mobilisation citoyenne qui fait reculer le CISSS Lanaudière

Avril

©(Photo l'Action - archives) - L'Action

La fermeture annoncée de la piscine du CISSS est à l’origine d’une importante mobilisation citoyenne.

REVUE. Le début du printemps fut marqué par l’annonce de la fermeture d’une piscine adaptée située dans les locaux du CISSS et utilisée par de nombreux organismes dont l'Association des personnes handicapées physiques et sensorielles de Joliette.  

C’est sous le prétexte de la désuétude des installations comblée à une volonté de réorganiser ses bureaux administratifs que le CISSS annonçait le 26 mars qu’il ne renouvellerait pas le bail d’utilisation de la piscine avec l’entreprise Natation en forme. Dans les semaines suivantes, une impressionnante mobilisation citoyenne s’organise pour préserver ce service utilisé alors par quelque 1 600 baigneurs. La députée Véronique Hivon de même que la ministre Lise Thériault ont été directement interpelées par les utilisateurs.  

Finalement, le 30 avril, lors de la séance publique du conseil d’administration du CISSS Lanaudière, le président-directeur général du CISSS, Daniel Castonguay, annonçait que le bail serait renouvelé pour un an et que des discussions avec les gouvernements provincial et municipal étaient en cours afin d’effectuer les réparations nécessaires et ainsi assurer la pérennité de la piscine.   

Vers une mine 100% électrique à Saint-Michel-des-Saints 

C’est en avril que l’entreprise Nouveau Monde Graphite de Saint-Michel-des-Saints annonçait son intention de produire une étude de faisabilité dans le but de mettre en place une mine de graphite 100% électrique.  L’objectif du président de l’entreprise, Éric Desaulnier, est de concevoir une mine carboneutre  dont les opérations sont à 100% électriques. Un mois plus tard, l’entreprise signera une entente avec Hydro-Québec concernant l’utilisation de technologies développée par la société d’État concernant la fabrication de batteries Lithium-Ion pour voitures électriques.  

Malgré le caractère novateur de la mine et les volontés environnementales de l’entreprise, le projet minier ne fait pas l’unanimité dans la communauté à Saint-Michel-des-Saints. Deux groupes de citoyens, l’Association pour la protection du Lac Taureau et la Coalition des opposants au projet minier en Haute-Matawinie, s’inquiètent des répercussions environnementales et sociales d’une mine à ciel ouvert et s’opposent catégoriquement au projet.  

Dominique Ducharme joint le Canadien de Montréal 

Le 27 avril, le Canadien de Montréal annonce l’embauche de Dominique Ducharme à titre d’entraineur adjoint. Le Prairiquois de 45 ans entame ainsi sa carrière dans les rangs professionnels du hockey. C’est d’abord dans la ligue Junior AAA avec L’Action de Joliette qu’il fait ses débuts. C’est d’ailleurs avec L’Action qu’il remporte la Coupe Fred Page en 2006. Par la suite, son parcours dans les rangs juniors majeurs fut des plus remarquables. Après 10 ans en tant qu’entraineur-chef dans la LJMHQ, il compte à son actif une Coupe Mémorial, une médaille d’or au Championnat Junior en tant qu’entraineur-chef d’équipe Canada ainsi qu’un titre d’entraineur de l’année du hockey junior canadien.  

Fin d’un long litige entre Sainte-Béatrix et la Fabrique 

Le 10 avril, la Cour d’appel a rendu son jugement dans le litige opposant la Municipalité à la Fabrique concernant l’utilisation des locaux de l’Hôtel de Ville par cette dernière. La Cour d’appel a ainsi invalidé le jugement de première instance et donné raison à la municipalité. Elle a accordé un délai de 30 jours à la Fabrique pour quitter l’Hôtel de Ville. 

Le litige entre les deux institutions a débuté en 2015 lorsque la municipalité a souhaité expulser la Fabrique de ses locaux vu un manque d’espace. La Fabrique occupait un espace à l’Hôtel de Ville depuis la vente du presbytère à la Municipalité en 1985. L’une des conditions de la vente était d’ailleurs d’y conserver des locaux.  

La Fabrique a depuis installé ses locaux dans la sacristie de l’Église. Les deux institutions ont également entrepris de mettre fin à leurs différents et de reconstruire les ponts.  

Des premiers pas dans la restauration du Chemin de la Manawan 

Le 18 avril, le gouvernement du  Québec annonçait la réfection du Chemin de la Manawan. Les travaux seront effectués de 2020 à 2025. Malgré cette réfection, il ne s’agit pas encore d’asphaltage, mais simplement d’une amélioration de la chaussée afin de la rendre plus sécuritaire. Le Chef du Conseil des Atikamekw d’alors, Jean-Roch Ottawa s’est dit très satisfait de cette annonce et a soutenu qu’une réfection du chemin réduirait l’isolement de sa communauté. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média