Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 octobre 2018

L’activité ralentit sur le marché immobilier résidentiel au 3e trimestre 2018

Agglomération de Joliette

IMMOBILIER. La Chambre immobilière de Lanaudière (CIL) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de l’agglomération de Joliette, établies d'après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers. Ainsi, 83 ventes résidentielles ont été réalisées au cours du troisième trimestre de 2018, ce qui représente une diminution de 21% par rapport au même trimestre en 2017.

« Il faut mettre cette baisse d'activité en perspective, en précisant que la comparaison porte sur le troisième trimestre de 2017, qui avait vu les ventes bondir de 36% et établir un nouveau record », souligne Suzie Demers, présidente de la CIL et porte-parole de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) pour cette région. « Il s'agit néanmoins d'un trimestre très actif. »

Par catégories de propriétés, 68 unifamiliales ont été vendues, soit 16% de moins qu'un an auparavant. On dénombre également, au cours de la période de juillet à septembre, 10 ventes de copropriétés et 5 ventes de plex de deux à cinq logements, comparativement à 6 et 18 respectivement, au troisième trimestre de 2017.

Sur le plan géographique, les villes de Joliette (29 transactions), de Notre-Dame-des-Prairies (13 transactions) et de Saint-Charles-Borromée (19 transactions) ont connu un recul des ventes, alors que Saint-Paul (22 transactions) a enregistré 4 ventes de plus que l'année précédente.

Au chapitre des prix, le prix médian des maisons unifamiliales s'est établi à 193 250 $, ce qui représente un repli de l'ordre de 2 % par rapport au troisième trimestre de l'année dernière et une première baisse en onze trimestres.

Notons finalement que le nombre de propriétés à vendre est resté stable, mettant ainsi fin à une série de huit baisses trimestrielles consécutives. De juillet à septembre, on trouvait en moyenne 285 propriétés résidentielles inscrites sur le système Centris des courtiers immobiliers dans l'ensemble de l'agglomération, soit exactement le même nombre qu'à la même période l'année dernière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média