Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 Octobre 2018

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Les revirements font mal aux Sportifs

Les revirements font mal aux Sportifs

©(Photo Guillaume Morin)

Les Sportifs disputaient leur deuxième match à domicile le 13 octobre.

HOCKEY. Le match du 13 octobre est à oublier pour les Sportifs Pétrole Bélanger qui ont subi un revers de 8 à 5 devant leurs partisans contre le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine. « Les revirements ont dicté l’allure de la partie, on doit en avoir fait 102! C’est sûr que ce n’est pas comme ça qu’on gagne, il faut respecter le plan de match», a commenté l’entraîneur-chef André Lachance. 

Au moins cinq des huit buts accordés ont été marqués de cette façon, ce qui a rendu la soirée difficile pour le gardien de Joliette Frederic Piché. Ce dernier a tout de même effectué un bon travail en arrêtant 32 des 39 tirs dirigés contre lui, le dernier but ayant été marqué dans un filet désert.  

L’avantage numérique a également fait défaut. «En deux matchs, nous n’avons marqué aucun but en environ dix occasions, c’est certain qu’il va falloir regarder ça», a ajouté le directeur général, Gaby Roch. 

Malgré tout, le trio de David Poulin, Jordan Éthier et David Roch a connu une bonne soirée. Éthier et Poulin ont récolté trois points chacun et David Roch deux. « Poulin et moi ça fait quatre ans qu’on joue ensemble et je crois qu’on a trouvé un bon ˝fit˝ avec David Roch. C’est un joueur de centre d’expérience qui nous complète bien», a commenté Jordan Éthier en entrevue avec L’Action.  

Résumé  

Tôt en première période, Derek Morissette du Cap-de-la-Madeleine a ouvert le pointage, mais quelques secondes plus tard David Poulin a su trouver le fond du filet, aidé d’Éthier et de Roch, et ainsi créé l’égalité.  

À peine deux minutes plus tard, c’était au tour de Jordan Éthier de déjouer le gardien et de donner l’avance aux siens. « Poulin m’a fait une belle passe sur le coin du filet et ç’a été un but facile, je n’avais qu’à la pousser dedans», a décrit l’attaquant.  

Antoine Bordeleau a ensuite jeté les gants contre Maxime Sanon. En toute fin de période, Louis-Michel Lafrenière du Climatisation Cloutier a créé l’égalité à son tour.    

Les choses se sont corsées en deuxième période pour l’équipe locale. Malgré deux avantages numériques et de belles présences de joueurs comme Rock Régimbald et David Fortier, ce sont les visiteurs qui ont trouvé le fond du filet. Ils ont enchaîné deux autres buts pour porter la marque à 5 à 2.  

Il restait moins de deux minutes à la période quand Rock Régimbald a réduit l’écart des Sportifs avec l’aide de David Fortier et de Jean-Philippe Côté. Puis, Jean-Philippe Caron s’est emparé d’un retour pour marquer à son tour. Le pointage était de 5 à 4.  

Le Climatisation Cloutier a, une fois de plus, pris les choses en main en troisième période en inscrivant le premier but. Jordan Éthier a ensuite marqué son second but de la soirée sur des passes de Poulin et de Roch. Les Sportifs travaillaient fort pour revenir de l’arrière, mais à peine 20 secondes plus tard le Cap-de-la-Madeleine a répliqué. L’équipe adverse a finalement compté son huitième but dans un filet désert.  

Le match a été émotif entre les deux équipes et quelques mêlées ont éclaté au cours de celui-ci. Charles-Olivier Black a connu une excellente soirée. Il a effectué plusieurs mises en échec et a fait preuve de beaucoup de cœur. Christophe Pelletier a également montré son caractère et a fait vibrer les baies vitrées tout au long de la partie.  

À noter que Guillaume Coudé-Tremblay et Joel Roch étaient absents. Coudé-Tremblay sera au match revanche de vendredi soir au Cap-de-la-Madeleine et la suspension de Joel Roch sera terminée pour le match de samedi à Waterloo. Les entraîneurs verront s’ils effectuent d’autres changements dans l’alignement. « Les joueurs ont gagné leur place, maintenant ils doivent s’arranger pour la garder», a terminé Gaby Roch.  

Une équipe sans capitaine 

Depuis le début de la saison, les Sportifs ont fait le choix d’évoluer avec quatre assistants et aucun capitaine. L’entraîneur-chef a expliqué cette décision, « Nous voulions un groupe de leaders sans mettre un joueur plus qu’un autre de l’avant. Nous avons bâti quelque chose de nouveau et nous voulions que tout le monde reparte à zéro.» 

Les Sportifs

©(Photo Guillaume Morin)

Les Sportifs

©(Photo Guillaume Morin)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média