Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 octobre 2018

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

«Tous les jours, je savoure le fait d’être avec le Canadien»

Un match d’ouverture fort en émotions

Dominique Ducharme

©(Photo Guillaume Morin)

HOCKEY. Le Centre Bell était bondé le 11 octobre dernier pour le match d’ouverture des Canadiens de Montréal face aux Kings de Los Angeles. Sous les projecteurs et dans le feu de l’action, le Prairiquois Dominique Ducharme y vivait son premier match de saison régulière à domicile en tant qu’entraîneur adjoint du tricolore.

« Chaque jour depuis le début du camp d’entraînement est spécial; la première fois que je suis embarqué sur la glace avec les joueurs, le premier match hors concours, le premier match de saison sur la route et, ce soir, l’ouverture à Montréal est encore plus particulière pour moi», a commenté Ducharme en entrevue avec L’Action à la suite de ce premier match émotif.

Lors de la présentation du personnel entraîneur, la foule a réservé un chaleureux accueil à celui qui a fait ses débuts comme entraîneur à Joliette. La cérémonie d’ouverture était aussi très touchante, elle rendait hommage à la dernière Coupe Stanley remportée par Montréal en 1993. Tous ceux qui étaient de la formation à cette époque, dont l'entraîneur-chef Jacques Demers, étaient dispersés dans les gradins du Centre Bell et ont été salués par les partisans.

« Toutes les cérémonies avant le match étaient vraiment bien. Je prends conscience graduellement, de jour en jour, de ce que je suis en train de vivre et tous les jours, je savoure le fait d’être avec le Canadien de Montréal».

Ducharme a ajouté qu’il y a déjà une bonne chimie au sein du groupe d’entraîneurs et qu’ils travaillent bien tous ensemble. « Je me sens impliqué et j’apprends beaucoup en même temps aussi!» Il mentionne que la présence de plusieurs joueurs québécois, qu’il avait déjà coachés ou côtoyés, a également facilité son adaptation. C’est notamment le cas de Xavier Ouellet avec qui L’Action s’est aussi entretenue.

Malgré le fait que Ducharme soit responsable des attaquants, le défenseur avait des éloges concernant ses accomplissements. « C’est un des amis de mon père, ils ont coaché ensemble à Joliette, alors ça fait longtemps que je le connais et c’est plaisant d’évoluer avec lui, de voir la façon qu’il prend son rôle dans l’équipe et de le voir autant impliqué. Il fait un bon travail, s’occupe des meetings avant les matchs et parle beaucoup aux joueurs. »

©(Photo Guillaume Morin)

Un apport remarqué

Parmi les échos de vestiaire, plusieurs joueurs ont aussi vanté l’arrivée de Ducharme, son apport pour l’équipe et le système de jeu qu’il a aidé à implanter, un système de jeu axé sur la vitesse. Certains joueurs ont affirmé qu’il contribuait dans tous les aspects du jeu et qu’il voyait les petits détails qui font la différence.

Lors de sa nomination, le 27 avril dernier, Ducharme avait dit vouloir faire partie de la solution et avoir un impact. Le Prairiquois peut dire mission accomplie, puisque son arrivée a eu un réel effet positif et que la formation a connu un début de saison tout en force.

Les Canadiens ont tout d’abord connu une excellente partie contre les Maple Leafs de Toronto, le 3 octobre, mais se sont inclinés en prolongation. Ils ont ensuite dominé les Penguins de Pittsburgh le 6 octobre dernier par la marque de 5 à 1. Pour son match

d’ouverture, la formation montréalaise n’a toutefois pas été en mesure de faire preuve d’autant d’intensité et a éprouvé des difficultés en avantage numérique.

L’équipe a subi un revers de 3 à 0 contre les Kings de Los Angeles. « Nous ne sommes partis comme nous aurions dû. La première période était tranquille et nous n’avons pas patiné autant que nous sommes capables de le faire. Par la suite, avec un retard de 2 à 0, c’était difficile de revenir dans le match», a commenté Ouellet qui effectuait son premier match au Centre Bell avec le Canadien.

Malgré cette défaite, ce premier match à domicile restera fort probablement imprégné dans la mémoire de Dominique Ducharme. Il a vécu ce moment avec toute sa famille qui s’était déplacée pour l’occasion.

Le Canadien jouera son deuxième match à la maison, samedi, contre les Penguins.

©(Photo Guillaume Morin)

Son parcours

C'est avec L’Action de Joliette de la ligue junior AAA que Dominique Ducharme a fait ses débuts comme entraîneur-chef de 2004 à 2008. Il a mené cette équipe à la conquête de la coupe Fred Page en 2006. Il a ensuite passé dans le circuit Courteau, comme adjoint avec le Junior de Montréal en 2008-2009.

Son aventure dans la LHJMQ s'est entamée en 2011 avec les Mooseheads de Halifax. Son équipe a dominé le hockey junior canadien lors la saison 2012-2013, ce qui lui a valu le trophée Ron-Lapointe à titre d'entraîneur de l'année dans la LHJMQ. Il a également remporté la coupe Memorial lors de cette même saison.

Il s'est ensuite joint aux Voltigeurs de Drummondville en 2016 et il a été le récipiendaire du trophée Paul Dumont, remis à la Personnalité de l'année dans la LHJMQ, lors de la dernière saison (2017-2018). En janvier dernier, il a remporté la médaille d'or avec l'équipe Canada Junior. Il était alors devenu le premier entraîneur québécois à avoir remporté la coupe Mémorial et la médaille d'or du Championnat mondial junior.

Puis, le 27 avril dernier, il a été nommé comme entraîneur adjoint des Canadiens de Montréal. Il réalisait alors son rêve d’intégrer la Ligue nationale de hockey et en plus, au sein d’une équipe qui a toujours occupé une place particulière dans son cœur.

©(Photo Guillaume Morin)

©(Photo Guillaume Morin)

©(Photo Guillaume Morin)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média