Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 septembre 2018

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Le cimetière protestant de la rue St-Pierre passe aux mains de Gestion Immobilière Lachance Inc.

Il s’appellera dorénavant Azur cimetière écologique de Joliette

Le cimetière protestant longeant la rue St-Pierre Sud a été acheté en mai dernier par Gestion Immobilière Lachance Inc.

CIMETIÈRE. Le cimetière protestant longeant la rue St-Pierre Sud est passé aux mains de Gestion Immmobilière Lachance Inc, dont l’objectif est de le convertir en un cimetière écologique.

Le terrain, d’une superficie de 30 000 pieds carrés, appartenait jusqu’en mai dernier à l’Église unie de Rawdon. Denis Lachance (Complexe funéraire Lachance et Crématorium des Deux-Rives), voyant passer une annonce sur le Web par un agent immobilier, a entamé ses démarches en février.  

« Il s’agit pour moi d’un rêve. Le terrain était en vente depuis au moins deux ans et était inutilisé depuis une dizaine d’années », a fait savoir celui qui est en pourparlers pour se porter acquéreur de deux autres terrains en Mauricie et en Montérégie. 

Déjà, les visiteurs peuvent apercevoir les changements apportés par le nouveau propriétaire. Ce dernier a investi plusieurs dizaines de milliers de dollars pour embellir l’endroit, sans toutefois toucher au patrimoine déjà en place. Deux sections, une boisée ainsi qu’une autre, nommée « Jardin du Souvenir », décorent à présent le paysage. 

« Il était important pour nous de rendre hommage aux défunts reposant dans notre cimetière. Une deuxième phase aura lieu d’ici quelques mois. Il faut rappeler que l’endroit sera public. Des bancs de parc seront installés et les gens pourront se recueillir », a-t-il expliqué. 

D’ailleurs, la vocation du cimetière sera écologique, et ce, grâce à des urnes biodégradables. Il sera également laïque, c'est-à-dire appartenant à aucune allégeance religieuse. Un plan détaillé et virtuel permettra aux familles de savoir l’endroit exact où le défunt repose. 

Enfin, ce dimanche (30 septembre), de 13 h à 15 h, une journée portes ouvertes aura lieu au 550 rue St-Pierre Sud. Les intéressés seront en mesure de constater les changements effectués par la direction et poser leurs questions. 

Des traces remontant à plus de 100 ans

Lorsque joint au téléphone, M. Lachance avait très peu de détails concernant l’historique du cimetière protestant, qui est utilisé à 20% de sa capacité. « Il n’y avait aucun registre de sépulture et aucun contrat de rattaché. La dame qui s’occupait du terrain nous a dressé une liste à l’écrit », a-t-il mentionné. 

Dans cette liste, on retrouve Joseph Vessot, premier protestant de la région. Vendeur de bibles, il est décédé en 1898. 

Les premières traces de mention de son existence remontent au début du siècle dernier, en 1911. Cependant, il peut avoir vu le jour quelques années auparavant, puisque l’église protestante de la rue St-Antoine a été érigée en 1902. Le cimetière et l’église sont tombés sous la tutelle de l’Église unie de Rawdon dans les années 1970.

Cimetière protestant

©(Photo L'Action - Jean Chevrette)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média