Sections

Micheline Dalpé plonge dans l'histoire des gens de Saint-Côme


Publié le 12 avril 2017

L'auteure Micheline Dalpé est connue pour ses romans historiques.

©(Photo TC Media - archives)

LITTÉRATURE. L'auteure lanaudoise Micheline Dalpé, bien connue pour ses romans qui nous plongent au cœur du terroir d'ici, vient de lancer son nouveau roman, 1. Victorine, qui est le premier tome de la série La petite maison du sixième rang.

En entrevue avec l'Action, Micheline Dalpé explique qu'avec ce nouveau roman, elle raconte l'histoire d'une résidente de Saint-Côme, Irène Morin, aujourd'hui décédée, qui a vécu jusqu'à 101 ans.

« Sa petite-fille m'a laissé ses mémoires et m'a demandé d'écrire sur sa vie. »

L'auteure ajoute que ses livres prennent toujours racines dans la vie de personnes qui ont existé, mais dont elle romance l'histoire. « Mes romans sont toujours basés sur une vie. » La vie d'Irène Morin, nommée Rose dans le roman, sera surtout abordée dans le deuxième tome de la saga. Mme Dalpé avoue avoir été inspirée par toute la misère que cette femme a eu à vivre au cours de sa vie.
Mme Morin a marqué Saint-Côme, où elle a notamment tenu le bureau de poste. Elle a aussi travaillé à la boulangerie du village.

Dans la premier tome, les lecteurs feront plutôt la connaissance de Victorine, dont Maxime est amoureux fou. Leur mariage est toutefois vu d'un mauvais œil par la mère de Maxime, Prudentienne, qui croit que son fils mérite mieux qu'une petite-fille de quêteux. La vieille femme fera tout pour soumettre sa nouvelle bru à tous ses caprices et la faire travailler comme une forcenée. Le couple rêve de trouver une ferme libre où s'installer... « C'est une histoire de famille et de disparition. Dans le deuxième tome, Rose, fille de Victorine, retournera à reculons dans la petite maison du sixième rang…», commente Mme Dalpé.

Elle remarque que même si ses écrits sont romancés, les résidents de Saint-Côme pourront reconnaître bon nombre de faits historiques concernant la vie de leur village.

Micheline Dalpé confie que jusqu'à son décès, à l'âge de 102 ans, c'est sa mère qui lui racontait l'histoire des familles de la région. « À partir de ça, j'écrivais un roman. Tant qu'elle a vécu, les histoires me venaient d'elle. »

Aujourd'hui, ses inspirations sont diverses. Souvent, il s'agit comme dans ce cas-ci d'une famille qui lui ouvre son histoire.

La parution du deuxième tome est prévue au cours de l'été 2017. Le premier roman 1. Victorine, La petite maison du sixième rang est en vente à la Librairie Martin express des Galeries Joliette.

Micheline Dalpé est l'auteure d'une douzaine de romans historiques, dont Les sœurs Beaudry qui s'est écoulé à plus de 50 000 exemplaires.