Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

25 janvier 2023

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

« C’est vraiment excitant de pouvoir skier là où tout a commencé » - Gabriel Dufresne

Coupe du monde

Gabriel Dufresne

©(Photo gracieuseté)

Gabriel Dufresne, membre de l'équipe canadienne et fier représentant du Club de ski acrobatique Val Saint-Côme.

C’est un départ pour la Coupe du monde de ski acrobatique de bosses, alors que les athlètes ont fait leur arrivée le 25 janvier à Val Saint-Côme. Les entraînements vont bon train et tout est en place afin d’offrir la compétition la plus relevée qui soit. Plus de 88 athlètes, 50 accompagnateurs et 110 bénévoles provenant de 15 nations différentes se sont réunis pour l’occasion. 

Rappelons que les 27 et 28 janvier, en soirée, les meilleurs skieurs acrobatiques de bosses au monde tenteront de remporter la quatrième des six épreuves du circuit. Ce sera notamment le cas pour le Joliettain Gabriel Dufresne. Celui qui a terminé deuxième meilleur canadien lors de la dernière saison et 15e au monde agira comme fier représentant du Club de ski acrobatique Val Saint-Côme.  

« C’est vraiment excitant de pouvoir skier devant mes amis et ma famille là où tout a commencé, où j’ai appris à skier! J’ai connu des résultats assez spéciaux ici et je suis content d’avoir l’opportunité de performer de nouveau à la maison», a-t-il commenté lors de son entretien avec L’Action. 

Gabriel Dufresne a effectivement fait ses débuts à la station de ski Val Saint-Côme et il a descendu la piste Alex Bilodeau à des centaines de reprises. Il connait bien ses inclinaisons et la distance des bosses. « Avec l’ajout des lumières, la piste est juste encore plus incroyable! Quand j’ai commencé à Val Saint-Côme, jamais je n’aurais cru que le club allait se développer de cette façon et que j’allais participer à une Coupe du monde sous les projecteurs, ici-même, devant une foule de spectateurs! » 

Il a ajouté que l’installation des 45 piliers lumineux le long de la piste vient solidifier sa notoriété et qu’elle se trouve facilement dans le top 3 des plus belles pistes au monde.  

Il s’agira d’ailleurs de la première Coupe du monde en soirée au Canada. Pour Gabriel, qui a participé une quinzaine de fois dans sa carrière à des compétitions de soir, il n’y a que des avantages. « Le jour, la température extérieure a une grosse influence. Quand c’est super nuageux, le ciel est de la même couleur que les bosses et c’est difficile de voir les contrastes et les ombrages. Tandis que le soir, ça permet de toujours bien voir grâce aux lumières. » 

Le fait d’être à la maison représente également pour lui que des avantages, même si cela vient avec une certaine fébrilité supplémentaire. « C’est sûr que ça me donne un boost d’énergie et une excitation de plus! Il faut que je sois à l’écoute de mon corps pour ne pas perdre le contrôle sur mes émotions! Mais c’est certain qu’une fois en haut de la piste, le fait d’entendre la foule va juste me donner une énergie que je vais pouvoir utiliser pour performer au mieux de mes capacités! » 

L’athlète n’aime pas se fixer des objectifs de classement, mais espère plutôt être capable de délivrer le meilleur de lui-même. « Je sais que j’ai tout ce qu’il faut pour éventuellement terminer sur un podium et que si je me concentre sur mon plan de match et sur les choses que je peux contrôler, ça va arriver par la bande! » 

Les spectateurs sont donc invités à venir voir et encourager en grand nombre Gabriel ainsi que tous les autres athlètes. L’événement est gratuit et l’ambiance promet d’être enlevante. Au rendez-vous, foodtrucks, musique et surprises pour un party de ski unique.

Rappelons que Val Saint-Côme a été choisie afin d’être l’hôte de la Coupe du monde de ski acrobatique pour tout le cycle olympique, soit jusqu’en 2026. « Je me rappelle quand j’allais voir les Coupes du monde au Mont-Gabriel, mon but ultime était d’y participer moi aussi un jour! Je suis certain que cet événement à Saint-Côme aura le même effet sur les jeunes lanaudois. De voir les meilleurs skieurs du monde, c’est une belle motivation pour continuer et pour espérer pouvoir se rendre à ce même niveau! » 

Gabriel Dufresne

©(Photo gracieuseté)

En constante progression 

L’année dernière, Gabriel Dufresne a effectué sa meilleure saison à vie et ses résultats continuent de progresser. Il a tout de même vécu une certaine déception de ne pas pouvoir participer aux Jeux olympiques de Beijing, et ce, même en étant parmi les 15 meilleurs du monde. « C’était difficile à comprendre, je regardais les Jeux et j’avais un sentiment étrange. Je savais que j’étais la meilleure version de moi-même et que j’aurais vraiment pu bien faire! » 

Comme chaque année, lors de la fin de la saison, il a fait une rétrospection afin de savoir s’il s’engageait pour une autre saison et la réponse est vite venue. « Comme j’avais eu ma meilleure saison à vie, que j’avais été constant, que j’avais encore du plaisir à compétitionner et surtout, qu’il y a encore place à amélioration, ça m’a motivé à repartir pour une autre année! » 

La saison actuelle a commencé en force lors de la première Coupe du monde qui se déroulait à Ruka en Finlande. Il a réussi à réaliser son meilleur début de saison en accédant à la finale de cet événement d’envergure. « J’y ai participé plusieurs fois et je n’avais jamais réussi à atteindre la finale! C’est aussi toujours plus difficile de se démarquer lors de la première Coupe du monde, puisque tous les athlètes sont présents et qu’il n’y a pas de blessés. » 

Il a terminé 11e et la semaine suivante, en Suède, il a obtenu une 17e position en simple. C’est lors de la Coupe du monde de France, le 16 décembre, qu’il a obtenu son meilleur résultat en simple avec une 9e position. « Il me reste encore du travail à faire en duels, mais en simple je démontre une certaine constance et je sais que je peux effectuer tout ce que j’ai fait encore mieux et aller chercher de meilleurs résultats! » 

Son objectif pour cette saison sera de se qualifier pour les Championnats du monde qui se dérouleront du 19 février au 5 mars à Bakuriani en Géorgie.  

Gabriel Dufresne

©(Photo gracieuseté)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média