Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

11 avril 2022

Étudiant du Cégep à Joliette - reservationweb@lexismedia.ca

Un parapluie dans un tsunami

Lettre ouverte

Nous avons appris il y a quelques semaines que le gouvernement Legault allait donner un chèque de 500$ à tous les Québécois gagnant moins de 100 000$ par année pour contrer les effets de l’inflation. Est-ce bel et bien assez?

Un article de 24heures nous révèle que le coût annuel moyen d’une épicerie pour une famille de quatre s’élève à 14 767,36$, soit 966,08$ de plus qu’en 2021. Le 500$ offert par monsieur Legault n’est donc évidemment pas assez élevé.

De plus, nous pouvons constater une hausse dramatique du coût du loyer, aussi causée par l’inflation. Le même article de 24heures affirme que le prix moyen du loyer était de 1302$ en 2021, mais que ce prix a augmenté de 6,6% en février 2022 seulement. Le loyer coûtera donc 937$ de plus par année. Encore une fois, le 500$ du gouvernement n’est pas suffisant.

En analysant ces coûts, il est facile de voir que le gouvernement ne réalise pas l’étendue de l’impact de l’inflation sur les gens plus démunis. Cette inflation drastique fait en sorte qu’une partie grandissante de leurs revenus est utilisée pour payer des dépenses obligatoires, comme le loyer et l’épicerie, les privant ainsi d’une certaine liberté financière, liberté qui était déjà très basse avant l’inflation massive que nous connaissons actuellement. Ce n’est pas avec un maigre 500$ que les effets collatéraux de l’inflation seront contrés.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média