Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 janvier 2021

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Gel du compte de taxes à Notre-Dame-des-Prairies

Budget 2021

NDP

©(Photo Internet)

Parmi les projets attendus, celui de la construction d’une patinoire réfrigérée et couverte est réclamé par la population.

Le conseil municipal de Notre-Dame-des-Prairies a déposé pour adoption son budget pour l’exercice financier 2021 lors de la séance spéciale du 17 décembre. Le conseil a également annoncé le maintien des taxes lors de cette séance. Ainsi, tous les contribuables verront leur compte de taxes afficher le même montant qu’en 2020, à moins qu’ils n’aient apporté des améliorations à leur propriété.

Le responsable de la commission des finances, Serge Landreville, a mentionné que le souhait était d’offrir un peu d’oxygène aux Prairiquois et que l’objectif a été atteint. La taxe foncière résidentielle est donc maintenue à 0,599$ du 100 $ d’évaluation.   

Les taux pour l’administration des réseaux d’aqueduc et égout demeure à 0,073 $ et les taux reliés au fonds spécial pour le maintien des infrastructures à 0,70 $. De son côté, le taux de compensation relié à la gestion des matières résiduelles reste à 140 $ pour le domaine résidentiel. 

Les montants pour les services municipaux sont toujours de 135$ pour l'aqueduc et de 115$ pour une compensation d’égout résidentiel.   

D’autres allégements ont également été adoptés par le conseil municipal afin de soulager les propriétaires pouvant vivre une situation financière délicate en lien avec la pandémie. En plus du prélèvement des taxes municipales en quatre versements, le conseil a aboli la pénalité sur les retards de paiement pour l’année 2021 et réduit substantiellement le taux d’intérêt sur les arrérages de 2021.  

Prévisions budgétaires 

Le conseil a adopté des prévisions budgétaires qui présentent des dépenses de fonctionnement de l'ordre de 11 934 000 $ en excluant l’amortissement sur les immobilisations. Rappelons que le budget 2020 était de 11 353 000 $. 

Les dépenses se répartissent comme suit; administration générale (2 165 900 $), sécurité publique (1 935 000 $), transport (2 298 500 $), hygiène du milieu (1 828 900 $), santé et bien-être (19 000 $), aménagement, urbanisme et développement (419 100 $), loisirs et culture (2 556 800 $) et frais de financement (710 800 $).  

« 2020 nous a permis de poursuivre la consolidation de nos acquis comme nous nous étions engagés à le faire au début de notre mandat. 2021 sera orientée vers le développement économique et les engagements», a commenté la mairesse, Suzanne Dauphin. Elle a ensuite annoncé la création d’un fonds dédié aux initiatives environnementales. 

«Ce budget sera additionné aux sommes déjà versées dans les différents programmes écologiques en place depuis plusieurs années. Nous serons en mesure de préciser les montants et les modalités d’application dès les premières semaines de janvier 2021. » 

Projets à venir 

Parmi les projets attendus, celui de la construction d’une patinoire réfrigérée et couverte est réclamé par la population. Une demande de subvention a été placée au Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique du ministère de l’Éducation.  

Une seconde demande d’aide financière a été placée au programme Réfection et construction des infrastructures municipales pour la rénovation et l’agrandissement du garage municipal, qui ne répond plus aux besoins grandissants de la Ville.  

Sur le plan du développement économique, plusieurs volets retiendront l’attention dont l’accompagnement des différents promoteurs tout au long de l’évolution de leurs projets respectifs, la mise en place du nouveau plan d’urbanisme et la poursuite du développement du parc industriel.  

Le budget annuel comprend aussi un programme triennal d'immobilisations pour les années 2021, 2022 et 2023. Le conseil évoque que ce programme rime avec constance et pérennité, notamment en ce qui a trait au programme de maintien et de renouvellement des infrastructures d'aqueduc, d'égout et de voirie. 

« L’expansion et l’évolution prendront une place considérable au cours de la prochaine année à Notre-Dame-des-Prairies. Mais la consolidation des acquis restera au cœur des priorités », a terminé Mme Dauphin. 

Comment passez-vous vos soirées de reconfinement?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média