Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 janvier 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Les Sportifs n’ont jamais cessé d’y croire

©(Photo Guillaume Morin)

Tommy Wilson a inscrit le but égalisateur.

HOCKEY. Les Sportifs de Joliette ont fait vivre beaucoup d’émotions à leurs partisans samedi dernier en gagnant contre la première équipe du classement, les Loups de La Tuque, en prolongation. Cette victoire a été signée par un travail d’équipe exemplaire, mais aussi par Frédéric Piché qui a fait toute la différence devant le but de Joliette en effectuant des arrêts clés et spectaculaires. 

Quant à Gaven Aspirot, il a joué les héros en trouvant le fond du filet en prolongation en plus d’avoir inscrit le premier but de son équipe et d’avoir obtenu une passe sur le second. « Pour une première partie au retour des vacances, ç’a vraiment bien été et je crois qu’avec le caractère et la chambre que nous avons, aucune équipe ne pourra avoir le dessus sur nous si nous restons disciplinés», a-t-il mentionné.  

En effet, l’indiscipline a bien failli coûter la partie aux Sportifs qui menaient par la marque de 2 à 0 après 40 minutes de jeu. Les Loups ont inscrit quatre buts dans les six premières minutes de la troisième période, dont deux en avantage numérique. Une situation angoissante pour l’entraîneur André Lachance qui, malgré tout, n’a jamais senti que ses joueurs ont cessé de croire en la victoire.     

« Je leur ai dit qu’on jouait contre la meilleure équipe de la ligue, mais que nous étions capables de les battre. J’essayais le plus possible d’envoyer mes meilleurs joueurs et je leur disais qu’il me fallait un ʺgame changerʺ et ça les allumait, ils voulaient tous être celui qui ferait tourner la game de côté», a raconté Lachance.  

Finalement, c’est Raphael Lafontaine qui a tenu ce rôle important en marquant le troisième et le quatrième but des Sportifs. Puis, Tommy Wilson a marqué le but égalisateur alors qu’il restait 5min 19s au match.  

©(Photo Guillaume Morin)

Résumé du match 

La Tuque s’est rapidement installée dans la zone des Sportifs, mais ces derniers ont tôt fait de répliquer et ont connu de bonnes chances de marquer dès les premières minutes. Ils ont aussi donné le ton au match en assenant de bonnes mises en échec.     

Les Sportifs ont écopé d’une première pénalité et Jean-Philippe Caron a démontré l’importance de son rôle en désavantage numérique en succédant les dégagements. Les Loups n’ont pas été en mesure de s’installer chez les Sportifs. La Tuque a ensuite évolué quelques secondes en 5 contre 3 et Piché a effectué des arrêts incroyables. Soulevée par ses performances, la foule lui a fait sentir son admiration en scandant son nom.  

En fin de période, Maxime Vachon de La Tuque s’est vu décerner quatre minutes de pénalité. Environ deux minutes plus tard, Gaven Aspirot a inscrit le premier but de Joliette avec l’aide de David Roch et de Tommy Wilson. 

En début de deuxième, Caron a une fois de plus écoulé du précieux temps lors d’un désavantage numérique. David Fortier a ensuite effectué un travail colossal et a créé de belles occasions de marquer. Les esprits se sont échauffés et plusieurs pénalités ont été décernées d’un côté comme de l’autre. Il restait environ trois minutes à la période quand David Fortier a marqué en 4 vs 4 assisté par Aspirot. Encore une fois lors de cette période, Piché a coupé le souffle des spectateurs.  

Les Sportifs ont commencé la troisième période avec 48 secondes à faire avec un homme en moins. La punition venait tout juste de se terminer quand Tommy Veilleux a inscrit le premier but de La Tuque. Ce dernier a donné une grande dose d’énergie aux Loups qui se sont montrés très menaçants. Une autre pénalité a été décernée aux Sportifs et cela a été l’occasion idéale pour Les Loups de créer l’égalité. 

Environ une minute plus tard, La Tuque a pris les devants en marquant lors d’un autre avantage numérique. Le quatrième but des Loups a ensuite été marqué lors d’un revirement. Les Sportifs n’ont pas abandonné et Raphaël Lafontaine a réduit l’écart assisté de David Poulin et de Tommy Wilson.  

Quelques minutes plus tard, La Tuque a inscrit un cinquième but en 5 contre 3. Une fois de plus, Lafontaine a répliqué afin de maintenir son équipe dans la partie, cette fois assisté de Dany Roch.  

Il restait 5 min 19s quand Tommy Wilson a créé l’égalité aidé par Miguel McKinnon et Nicholas Pelletier. Une pénalité a été décernée à Joliette à la toute fin et jusqu’à la dernière seconde, Piché a réalisé l’impossible afin d’empêcher les Loups de marquer.  

Les Sportifs ont dû entamer la première minute et demie de la prolongation en désavantage numérique. Encore une fois, Caron a sauvé la mise en bloquant tir après tir. Jonathan Ouellet a également effectué un travail remarquable et a permis une percée en zone adverse tout juste après l’infériorité. C’est à ce moment qu’Aspirot a marqué le but de la victoire assisté de Ouellet et de Fortier.   

Il s’agissait de la première partie à domicile de Jonathan Ouellet. Un joueur polyvalent qui remplit son rôle impeccablement et qui occupe beaucoup d’espace sur la patinoire depuis son arrivée. « Quand je jouais avec Plessisville, je n’avais vraiment pas trouvé ça évident de jouer contre les gars de Joliette, ils sont forts, alors maintenant c’est beaucoup plus plaisant d’évoluer à leurs côtés», avait commenté le joueur de 21 ans après la première partie qu’il a disputée avec les Sportifs le 22 décembre dernier.  

À noter que des éléments importants étaient absents lors de cette partie tels que le joueur de premier plan Rock Régimbald et l’entraîneur associé Gaby Roch qui a été suspendu pour deux parties. Le prochain match des Sportifs sera le 12 janvier à Waterloo. 

©(Photo Guillaume Morin)

La foule était tout simplement survoltée!

©(Photo Guillaume Morin)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média