Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 janvier 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Décès de Tony Shorgan

Il a fait partie de la première cohorte du Camp Papillon

Tony Shorgan

©Photo archives - L'Action

Tony Shorgan lors du passage de L’Action au Camp Papillon cet automne.

DÉCÈS. C’est avec une profonde tristesse que la Fondation Papillon pour les enfants handicapés annonce le décès de Tony Shorgan le 6 janvier dernier à l’âge de 97 ans.

Protégé de Mlle Daigle, fondatrice de la Société pour les enfants handicapés du Québec, Tony Shorgan a été le premier enfant à bénéficier dès 1930 des services de la Société en plus de faire partie de la première cohorte de campeurs du Camp Papillon en 1938.

L’Action l’avait d’ailleurs rencontré lors de la célébration des 80 ans du Camp Papillon cet automne.

Lui-même atteint de polio, M. Shorgan a consacré sa vie à la cause des enfants handicapés et fut sans contredit un des pionniers de leur intégration à la communauté : « J'ai toujours pensé que la vision de la plupart des gens envers les handicapés était fausse. C'est à la société de s’adapter à la réalité des personnes handicapées et non l'inverse. »

En plus d’avoir dirigé le Camp Papillon de 1950 à 1973, il a été directeur général de la Société pour les enfants handicapés du Québec de 1973 à 1986 et a siégé au conseil d’administration de 1987 à 2004. Au cours de sa carrière, il a reçu plusieurs distinctions dont le Prix du Gouverneur général pour l’entraide en 2006.

M. Shorgan est une inspiration pour la Fondation Papillon qui poursuit son oeuvre en gardant le cap sur sa mission d’offrir des services adaptés permettant aux jeunes à besoins particuliers d’atteindre leur plein potentiel et de répondre aux besoins de leurs familles.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média