Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 juillet 2019

Francis Trudeau - infolanaudiere@lexismedia.ca

Nézet-Séguin et Hamelin en mettent plein la vue

Festival de Lanaudière

©(Photo L'Action- Francis Trudeau)

MUSIQUE CLASSIQUE. L’Amphithéâtre Fernand-Lindsay faisait salle comble, le dimanche 28 juillet, pour le concert Brahms2 de l’Orchestre métropolitain, à l’occasion du festival de Lanaudière. Ce concert mettait également en vedette le pianiste de renommée internationale Marc-André Hamelin.

Des centaines de personnes ont fait fi des prévisions météorologiques qui annonçaient des orages pour l’après-midi, dimanche. Au contraire, un soleil radieux, mais un peu chaud attendait des festivaliers pour le concert le plus attendu de l’édition 2019 du festival de Lanaudière.

Le concert, dirigé d’une main de maître par le chef Yannick Nézet-Séguin, mettait en vedette des œuvres du compositeur et pianiste allemand Johannes Brahms.

Le concert a commencé avec la pièce « Ouverture tragique op. 81 », afin de tenir les festivaliers en haleine, en attendant l’arrivée de Marc-André Hamelin, quelques minutes plus tard.

Publicité

Défiler pour continuer

Ce dernier est entré sur scène sur les acclamations de la foule, pour s’attaquer au « Concerto pour piano n°2 en si bémol majeur, op. 83 ». Il faut dire que le pianiste, originaire de Montréal, ne fait que de rares apparitions au Québec, alors qu’il a effectué, cette année, un retour au prestigieux Carnegie Hall de New York pour jouer dans la série Keyboard Virtuoso.

D’ailleurs, après son passage à Joliette, dimanche, Hamelin s’envolera sous peu pour l’Europe, pour une série de concerts en août et en septembre.

Après un entracte, le concert de dimanche s’est terminé avec le « Concerto pour piano n°1 en ré mineur, op. 15 ».

Dernière fin de semaine du festival

Presque un mois après son ouverture le 5 juillet dernier, le festival de Lanaudière se terminera en grand cette fin de semaine à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay. 

D’abord, l’Orchestre symphonique de Montréal, dirigé par Kent Nagano, sera accompagné par la violoniste virtuose Veronika Eberle le vendredi 2 août, dès 20 h. Le samedi, Kent Nagano et l’OSM seront de retour pour une deuxième soirée consécutive, cette fois accompagnés de la mezzo-soprano Karen Cargill et des petits chanteurs du Mont-Royal.

Enfin, le dimanche 4 août, les Grands Ballets seront de passage au festival de Lanaudière pour la première fois de leur histoire pour la reprise du doublé Stabat Mater de Pergolesi et la septième symphonie de Beethoven.

Encore plusieurs billets sont disponibles pour les trois soirées du week-end de fermeture du festival de Lanaudière au www.lanaudiere.org. 

©(Photo L'Action- Francis Trudeau)

Yannick Nézet-Séguin, Marc-André Hamelin et l’Orchestre métropolitain étaient en vedette le dimanche 28 juillet à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, dans le cadre du festival de Lanaudière.

©(Photo L'Action- Francis Trudeau)

Yannick Nézet-Séguin, Marc-André Hamelin et l’Orchestre métropolitain étaient en vedette le dimanche 28 juillet à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, dans le cadre du festival de Lanaudière.

©(Photo L'Action- Francis Trudeau)

Yannick Nézet-Séguin, Marc-André Hamelin et l’Orchestre métropolitain étaient en vedette le dimanche 28 juillet à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, dans le cadre du festival de Lanaudière.

©(Photo L'Action- Francis Trudeau)

Yannick Nézet-Séguin, Marc-André Hamelin et l’Orchestre métropolitain étaient en vedette le dimanche 28 juillet à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, dans le cadre du festival de Lanaudière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média